Match des légendes Français : le dribble de Wenger sur Zidane affole la toile

0
1110

Un match caritatif des légendes français a eu lieu dans la soirée d’hier à Bordeaux. Au cours de la confrontation entre l’équipe dirigé par Zinédine Zidane et celle dirigée par Arsène Wenger, l’ancien coach d’Arsenal a volé la vedette au coach du Real Madrid, après la diffusion d’une photo sur laquelle l’entraîneur français semble dribbler l’ancien meneur des Bleus.

La toile et toute la presse anglaise sont agités depuis lundi soir à cause d’un cliché. Sur ce dernier, on y voit Arsène Wenger prendre le dessus sur Zinedine Zidane ballon au pied, alors que l’ancien meneur légendaire de l’équipe de France tente de retenir l’ancien manager d’Arsenal par la taille. En effet, le « supposé dribble » de Wenger sur Zidane a eu lieu lundi soir lors d’un match caritatif des légendes organisé à Bordeaux pour l’association « un sourire, un espoir pour la vie » de Pascal Olmeta. 

Comme chaque année, l’ancien gardien de but avait réuni plusieurs anciennes stars du football comme Zizou, Didier Deschamps, Laurent Blanc ou Lilian Laslandes, entre autres. Ce beau monde était aux côtés d’anciens illustres joueurs de rugby comme Sébastien Chabal ou encore Yannick Jauzion. L’effectif a disputé un match un peu spécial. Car lors de la première période, les deux équipes se sont affrontées au football avant de passer au rugby en deuxième mi-temps. 

Mais ce n’est pas ce geste qui a le plus retenu l’attention. Tous les médias anglais (BBC, ESPN, The Sun, le Daily Mail…) et même la Premier League ont évoqué cette action où Wenger, 69 ans, semble faire la différence sur Zidane âgé de 46 ans. Evidemment, les réseaux sociaux se sont emparés du cliché avec des légendes inspirées.  

« Wenger qui dépose Zidane au milieu de terrain, est peut-être ma photo préférée de sport dans l’histoire », s’amuse un internaute quand d’autres assurent qu’il ne s’agit pas d’un montage Photoshop. D’autres ont détourné une célèbre phrase du manager alsacien lorsqu’il était à Arsenal et qu’il expliquait les échecs de certains transferts : « Je l’ai presque fait signer, mais il est allé ailleurs, assure Zidane au sujet de Wenger ». 
afriquesports.net

Facebook Comments