Matam – Le DG de l’hôpital de Ourossogui accepte de baisser ses indemnités : Le Sutsas suspend son plan d’actions

58
Advertisement

Après un long bras de fer de l’Union régionale des travailleurs de la santé sur l’augmentation «abusive» des indemnités du directeur du Centre hospitalier régional de Ourossogui, Ousmane Guèye, la médiation du gouverneur semble avoir porté ses fruits.

De 600 000, elles étaient passées à 1 080 000 FCfa. Mais le chef de l’Exécutif régional, Mohamed Mokhtar Watt, en présence du secrétaire général national de Sutsas et des deux camps, a pu obtenir la fin de cette crise qui a duré de février à juin 2022.

Publicité

En effet, le directeur de l’hôpital de Ourossogui a donc décidé de baisser ses indemnités après les sorties répétitives de Sutsas. Et l’établissement sanitaire s’était retrouvé dans des difficultés, avec notamment le boycott de toutes les activités de vaccination dans toutes les structures sanitaires de la région et la rétention d’informations par le syndicat.

Suite à cette réunion, le Sutsas, à son tour, a décidé de suspendre son plan d’actions et certaines revendications. Mieux, il accepte de reprendre ses activités de vaccination et les différents programmes à savoir le Pev, le Pnlp, le Pnt, le Vih et les réunions de coordination.

Cependant, le syndicat compte maintenir la rétention d’information parce que tout simplement, il souhaite que son secrétaire général, en l’occurrence Amadou Lamine Sano, soit rétabli à son poste de chef de service des soins infirmiers. Une revendication qui constitue le nœud de la crise.

Bes Bi

Pub