Matam – Dondou réclame sa commune (Par Ahmadou Ba)

0
237

Oui, Dondou réclame sa commune parce que Dondou a toutes les capacités et potentialités pour l’être.
Comment expliquer qu’en quittant Dondou pour rallier sa mairie, on doit passer par deux communes différentes avant d’y arriver ?
Pourquoi tous les dossiers de Dondou pour l’obtention d’une commune sont classés sans suite ?
Comment un village de plus de 15.000 habitants, polarisant près de 10 autres villages ne peut pas obtenir sa commune ?

Si un village est capable de construire de par ses propres fils des écoles, un collège, un lycée, un poste de santé de haut niveau, un forage, un marché,… l’État lui doit d’office une municipalité. C’est la moindre des choses. Car il participe activement au développement endogène du pays.

Mais de par sa position géographique, son poids électoral, les rentabilités financières, ils ne sont pas prêts de “lâcher le morceau”. Le maire qui, en plus de ne jamais poser aucun acte fort, bloque tout projet d’obtention d’une commune.
Il est temps qu’on ait de gré ou de force notre commune. C’est un devoir et une responsabilité entière pour le chef de l’État de nous signer un décret dans les plus brefs délais. Nous, populations de Dondou, l’interpellons directement et espérons qu’il réparera cette erreur de découpage administratif.

Aux populations de Dondou, que ce combat s’accompagne d’une volonté, d’une détermination, d’un engagement ferme afin que ce rêve se réalise. On peut si on veut ! C’est le moment ou jamais.
Dondou debout pour une commune que nous méritons !

Ahmadou Ba, ancien président de l’Amicale des Élèves et Étudiants de Dondou.