Marche de Nio Lank : Les étudiants se désolidarisent et évoquent l’anniversaire du décès de Balla Gaye

0
392

Le collectif de refus ’’Ñoo lank’’sera de nouveau dans la rue ce vendredi, 31 janvier, pour réclamer l’annulation de la hausse du coût de l’électricité et la libération de Guy Marius Sagna, un de ses membres arrêté devant les grilles du Palais le 29 novembre dernier.

Le Préfet de Dakar a d’ailleurs autorisé la marche, qui s’ébranlera du campus universitaire de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) jusqu’à la poste de Médina.

Toutefois, des étudiants se désolidarisent. L’un d’eux, Mansour Thiam, porte-parole du collectif des étudiants de l’UCAD, repris par Sud Fm, affiche leur position suite à leur réunion. « Vu la situation actuelle de notre pays que le mouvement ’’Ñoo lank’’ qui organise une marche dont le point de départ sera le campus de (l’UCAD), nous pensons que cette situation peut entraîner la déstabilisation de notre campus, qui a besoin aujourd’hui de paix, et de stabilité, pour que nos frères et sœurs puissent faire leurs cours tranquillement. »

Poursuivant, Thiam rappelle que cette date du 31 janvier commémore la mort de leurs frères martyrs dont l’étudiant Balla Gaye tué par balle, lors de fronts au sein des différents campus.

emedia.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here