Manchester United en crise, Zidane annoncé pour remplacer le coach Solskjaer

0
195
Advertisement

PREMIER LEAGUE – Selon The Times, Manchester United a organisé une réunion exceptionnelle ce samedi soir pour évoquer la destitution d’Ole Gunnar Solskjaer, même si rien n’a été acté selon Sky Sports. Une décision qui intervient quelques heures après la nouvelle claque enregistrée par United face à Watford (4-1). D’après le Times, la famille Glazer souhaite s’activer pour attirer Zinédine Zidane.

Il est allé voir les supporters de Manchester pour les saluer et leur demander surtout pardon. Pardon pour cette nouvelle désillusion. Cette humiliation de plus. Celle de trop pour Ole Gunnar Solskjaer ? A en croire The Times, c’est fort possible. Le quotidien britannique annonce que le board mancunien a convoqué une réunion exceptionnelle ce samedi soir pour évoquer la destitution du manager norvégien. Et si Sky Sports a annoncé que l’avenir de l’entraîneur norvégien à la tête de l’équipe n’était finalement “pas décidé” après cette réunion – le nom d’un remplaçant n’étant pas encore trouvé -, cela illustre que l’ancien SuperSub est plus que jamais sur un siège éjectable.Comment peut-il en être autrement ? United a subi une nouvelle claque contre Watford (4-1), modeste 17e avant ce match.

Publicité

David de Gea, qui a arrêté deux fois un penalty, n’a rien pu faire devant l’apathie de son équipe. Les Red Devils ont sombré, manquant de combativité aussi bien en attaque qu’en défense. “C’était gênant de voir Man U jouer comme on l’a fait aujourd’hui. C’est inacceptable. C’était pénible de voir l’équipe jouer aujourd’hui, c’était cauchemar sur cauchemar. Ce n’est pas acceptable“, a lancé le portier espagnol sur Sky Sport avant d’en remettre une couche : “Cela va mal depuis un long moment. Un club comme Manchester United, vous devez vous battre pour des trophées. Pour être honnête, on est loin de ça.”.

Un constat sans appel. Partagé par nombre d’observateurs. Déjà giflés à Leicester (4-2), humiliés par Liverpool à Old Trafford (0-5) et fortement bousculés sur la pelouse de l’Atalanta (2-2) avant de ne pas voir le jour à domicile dans le derby face à City (0-2), les coéquipiers de Cristiano Ronaldo accumulent les claques depuis de longues semaines. Seulement 7e en Premier League à 12 points du leader Chelsea après 12 journées, ils restent sur quatre défaites sur leurs cinq derniers matches de championnat. Et n’ont gagné qu’un match sur leurs sept dernières rencontres de Premier League. Conservé jusque-là par son board qui semblait vouloir attendre la fin de la saison pour voir du changement, Solskjaer est donc sous la menace. En toute logique.

Pub