Mali : la France annonce la capture d’un haut cadre du groupe État islamique

22
Advertisement

Un important chef jihadiste a été capturé au Mali en zone frontalière par des soldats français, au moment où ceux-ci entrent dans la dernière phase de leur retrait du pays, a annoncé à l’AFP l’état-major français mercredi.

« Dans la nuit du 11 au 12 juin 2022, une opération de la force Barkhane (…) a permis la capture d’Oumeya Ould Albakaye, haut responsable de l’État islamique au Grand Sahara (EIGS) », a-t-on précisé de même source.

Publicité

closevolume_off
Le jihadiste, « un temps pressenti pour succéder à l’ancien émir » Adnan Abou Walid Al-Sahraoui, neutralisé par les Français en août 2021, « avait des compétences en termes de maniement d’explosifs », a commenté mardi soir à l’AFP une source sécuritaire.

Albakaye était le chef de l’EIGS pour le Gourma, au Mali, et pour l’Oudalan, au nord du Burkina Faso, selon l’état-major.

Pub