Magal Touba – Inondations : Les routes impraticables, calvaire des pèlerins

0
979
Advertisement

Un grand Magal de Touba en période hivernale, c’est ce à quoi on assiste durant cette édition 2021. Conséquences : certains quartiers de la ville sainte sont complètement envahis par les eaux pluviales qui se sont déversées ces derniers jours.

Une situation qui rend difficile voire impossible la libre circulation des personnes et des biens dans des quartiers tels que Keur Niang, la corniche de Darou Minam 2, Gouy Mbind ou encore Ndamaatou…

Publicité

Dans ces localités qui gravitent autour de la grande mosquée de Touba, c’est la croix et la bannière pour les pèlerins qui sont obligés de se rabattre sur les charrettes (cheval ou âne) pour espérer accéder à leur maison d’hôtes à défaut de trouver un autre moyen de locomotion. 

Au même moment, l’imam Mbaye Niang, conseiller municipal à Keur Niang de déplorer la surexploitation du bassin de rétention sis dans le même quartier. À l’en croire le trop-plein des eaux pluviales fini par se déverser dans leurs habitations. Malgré les efforts du khalife général des Mourides Serigne Mountakha Mbacké, et l’implication effective de la structure “Touba Ca kanam”,  les inondations restent un casse-tête…

Dakaractu

Pub