Madiambal Diagne : «Craignant d’être attaquée ou lynchée, Adji Sarr vit cachée depuis plusieurs mois »

0
347
Advertisement

Madiambal Diagne, invité de l’émission Jury du Dimanche sur Iradio, a attiré l’attention sur les risques qu’encourt Adji Sarr. Il considère que la vie de l’accusatrice de Ousmane Sonko est menacée.

« Depuis plusieurs mois, Adji Sarr vit cachée, parce que, craignant d’être attaquée, d’être lynchée. Au-delà du lynchage médiatique, il y a risque d’atteinte à sa vie ou à son intégrité physique », a regretté Madiambal Diagne.

Publicité

Ainsi, il déplore le fait que ceux qui avaient l’habitude de défendre des victimes du genre se sont courageusement tus, cette fois-ci. « C’est un problème. Ce que je trouve ignoble, c’est qu’une personne, telle qu’elle soit, puisse prétendre avoir été victime de quelque chose, qu’on ne cherche pas à savoir les tenants et les aboutissants, dès le début on l’accable, on l’insulte, on l’injurie, on la traîne dans la boue au point qu’aujourd’hui, d’autres victimes peuvent ne plus se manifester de peur d’être lynchées. C’est ça la gravité. Il faut qu’on y prenne garde”, alerte-t-il.

Ailleurs, il déplore le discours va-t’en-guerre d’Ousmane Sonko. « Vous avez vu ce qui s’est passé au mois de mars dernier avec les événements insurrectionnels. Personne ne peut nier qu’au mois de mars, il y a un personnage politique qui s’appelle Ousmane Sonko, qui a convoqué toutes les télévisions pour dire qu’il faut attaquer le président de la République, les institutions de l’Etat », rapelle-t-il.

Pub