Macky Sall à ses alliés : «Nous devons nous faire confiance»

0
279
Advertisement

Macky Sall galvanise ses alliés en perspective des élections locales du 23 janvier 2022. Lors d’une réunion tenue mercredi, le président de la coalition Benno bokk yaakaar a exhorté les leaders à aller dans le sens de l’intérêt général, l’unité, la cohésion, la discipline et la mobilisation. Le communiqué de la Conférence des leaders de Bby rapporte les propos de Macky Sall : «Nous devons nous faire confiance, renforcer la solidarité qui est gage des grandes victoires, faire prévaloir l’esprit de consensus et cultiver, contre les vents contraires, le sens de l’intérêt général.»

Et à deux mois du dépôt des listes candidates aux élections territoriales, la tension monte aussi bien entre responsables du parti au pouvoir qu’entre ces derniers et leurs alliés. C’est pourquoi les leaders de la coalition ont tenu à rassurer que «les investitures seront faites sur la base de critères rigoureux et objectifs, inspirés uniquement par notre commune volonté de sortir victorieux des prochaines échéances».

Publicité

Mieux, Macky Sall, Moustapha Niasse, Aminata Mbengue Ndiaye et autres promettent que «les intérêts politiques de la grande coalition seront préservés, de même que ceux des composantes sociologiques de la majorité présidentielle, c’est-à-dire les femmes, les jeunes, entre autres». Ils ont également rappelé la particularité de l’élection du maire au suffrage universel direct. Et c’est en cela, souligne la Conférence des leaders de Bby, que «le choix raisonné, motivé et rigoureux est un impératif».
Des élections locales qui ont une «dimension nationale».

D’aprés LeQuotidien qui donne la nouvelle, la coalition au pouvoir a ainsi rappelé la «dimension nationale de ces élections dans un contexte d’édification des bases de notre émergence et d’intensification des politiques publiques pour le bien-être des population». Bby est convaincue que la paix, la sécurité, l’unité nationale, la cohésion sociale et la continuité des politiques publiques impliquent «l’harmonie entre les pouvoirs locaux et le pouvoir central». Ainsi, les leaders de la coalition présidentielle invitent l’ensemble des responsables, des militants et des sympathisants «à adhérer sans réserve» aux principes et valeurs proposés par Macky Sall.

En outre, la Conférence des leaders félicite les militants, responsables et sympathisants pour la mobilisation notée, surtout des primo votants, à l’occasion de la révision exceptionnelle des listes électorales. «La Conférence rappelle que les prochaines élections du 23 janvier 2022 constituent un moment crucial de l’expression populaire dans le cadre d’une démocratie majeure. Les pouvoirs locaux expriment, en effet, le choix des populations dans la désignation de celles et de ceux qui sont chargés de gérer leurs affaires au quotidien», précisent Macky Sall et Cie. Mais cette unité de la majorité est d’autant plus nécessaire que l’opposition tente de se regrouper en une grande coalition autour de Pastef, Taxawu Senegaal, Pds et autres. Même si, pour le moment, on note quelques dissensions qui pourraient conduire à une multitude de coalitions.

Pub