Macky et Diouf Sarr incapables…la mort frappe à toutes les portes

0
252
Advertisement

Les Sénégalais sont en sursis…Toute la population Sénégalaise est menacée par la troisième vague de la Covid-19 qui fait des ravages. De tous les pays de l’Afrique de l’Ouest, le Sénégal est le pays le durement frappé par la pandémie. Des morts en cascades, des pompes funèbres saturés, les cimetières remplis à 90%, et un ministère de la Santé qui se dit satisfait de la situation. Les Sénégalais meurent comme des mouches, le président de la république dégage toute responsabilité sur les « autres » et son ministre de la Santé sert un inventaire de son matériel…

Dans l’émission “Objection” sur Sud Fm du dimanche dernier, le ministre de la Santé, Diouf Sarr, a fait étalage du stock d’oxygène au Sénégal : « Nous avons un stock de plus de 100 mille m3 et avons commandé 35 centrales…Il n’y a jamais eu de rupture d’oxygène au Sénégal depuis le début de la pandémie… Dès le début de la pandémie, nous nous sommes inscrits dans une perspective de doter les CTE de centrales d’oxygène » a précisé le ministre de la Santé…Et pourtant les Sénégalais meurent dans les Centres de traitements des épidémies (CTE).

Publicité

Par ces explications, le ministre de la Santé rejette les causes de la flambée de la covid sur les populations. Le président de la République, accusé d’en être la cause après ses tournées économiques, s’est dédouané en transférant les responsabilités sur les sénégalais et le manque de mesures barrières. Les Explications de Macky et Diouf sarr n’arrangent en rien la situation. Les Sénégalais ne veulent plus de discours et demandent la mise en place d’une nouvelle politique de gestion de la pandémie.

Diouf Sarr gère la pandémie depuis qu’elle a été déclarée au Sénégal. Il a vécu la première et la seconde vague et est encore celui qui gère cette troisième vague qui le dépasse. Tous les grands noms de la médecine des maladies infectieuses au Sénégal sont écartés de la gestion de la lutte contre la covid. Les docteurs Abdoulaye Bousso et Moussa Seydi (notre Didier Raoult au Sénégal) ont disparu de la circulation. Pendant ce temps la covid tue et la mort frappe à toutes les portes.

Le président de la République refuse de remettre la gestion de la covid entre en des mains expertes et laisse son ministre de la Santé, un politicien qui bat déjà campagne pour la mairie de Dakar, gérer une pandémie qui décime nos populations. Les responsables des cimetières lancent une alerte sur la saturation de leurs réceptifs. Tous les voyants sont au rouge. 1000 milliards ont été déjà dépensés et les résultats nous placent à la dernière place de la gestion de la Pandémie en Afrique de l’Ouest.

Macky Sall doit écarter la politique de la gestion de la Pandémie de la Covid et laisser les scientifiques gérer la situation et se concentrer sur l’application stricte des mesures barrières. Les discours du ministre ne servent plus à rien. La situation risque d’échapper au contrôle et le pire reste à venir. Les Sénégalais n’accepteront plus un autre couvre-feu. Alors le président doit prendre son courage à deux mains et remettre la gestion de la Pandémie au Pr Moussa seydi et à son équipe.

xibaaru

Pub