Locales 2022 à Fatick : Benno s’oppose à la candidature de Matar Ba

0
141
Advertisement

Ils sont au total vingt-deux cadres et responsables (Directeurs, secrétaires généraux de sociétés nationales, PCA, Députés, conseillers municipaux, départementaux et hauts conseillers entre autres leaders politiques fatickois) de la coalition Benno Bokk Yaakaar à avoir signé la résolution faite ce dimanche à Fatick pour «ouvrir» les yeux au patron de la mouvance présidentielle sur la situation qui prévaut dans son fief politique.

«Une situation qui, si on n’y remédie pas, pourrait être fatale au Président Macky Sall», ont soutenu les lieutenants de Macky Sall qui estiment que la situation locale est traversée par beaucoup d’incertitudes et de questionnements qui risquent d’être préjudiciables à leur coalition, si jamais elle porte son choix sur Matar Ba pour diriger à nouveau la commune de Fatick.

«Nous n’avons rien contre la personne de Matar Ba», ont ils tenu à préciser avant de dire que Fatick a besoin aujourd’hui d’être développé. «A part les programmes de l’Etat, il n’existe aucun autre projet structurant émanant de l’équipe municipale dans notre commune. Le maire n’a ni vision, ni volonté pour booster le développement de Fatick».

Publicité

Selon le conseiller municipal Sémou Diouf, par ailleurs Pca de l’Aprosie, le maire Matar Ba a souvent bloqué des projets de partenariat que des conseillers ont réussi à démarcher pour régler la question du chômage dans la ville. «Il l’a fait avec moi et avec beaucoup de fils du terroir qui ne voulaient que développer leur Fatick», s’émeut le président de la commission partenariat de la commune. Enfonçant le clou, le secrétaire général du grand théâtre Ousmane Barro Dione relève le sentiment d’insatisfaction voire de déception quasi généralisée de la population liée à l’absence totale de projets structurants à l’échelle communale. «Nous notons une pluralité de candidatures au sein de notre parti l’Apr, tout simplement, parce que Fatick n’a pas beaucoup bougé. Notre maire ne travaille pas. Et les fils du terroir que nous sommes ne pouvons plus laisser notre ville sombrer», sérine le conseiller Mamadou Kane, président de la commission des finances à la mairie de Fatick. «Nous attirons l’attention du Président Macky Sall sur la profondeur du sentiment d’insatisfaction des Fatickois quant à la gestion actuelle de la cité. Nous demandons au Président Macky Sall, pour l’intérêt de Fatick et de Bby, d’être à l’écoute des responsables de la base pour le choix du meilleur candidat.»

Un choix qui, selon lui, ne peut en aucun cas être Matar Ba, car il ne bénéfice du soutien encore moins de la confiance de la majorité des Fatickois.

«Matar Ba n’est plus capable de répondre aux aspirations des populations. Le reconduire constitue un risque qui peut engendrer des conséquences beaucoup plus graves que celles de 2014 où nous avions eu une victoire à l’arraché avec seulement 49% contre 51% pour les listes concurrentes. Les élections du 23 janvier 2022 ont un enjeu important. Par conséquent, il nous faut un candidat qui soit en phase avec les populations, sinon le Président Macky Sall perdra Fatick.»

A souligner que ce sont 22 responsables de l’Apr, notamment des adjoints à l’actuel maire, des conseillers municipaux, des conseillers à la Présidence, un député, des Pca, Sory Kaba entre autres qui s’opposent à la candidature de Matar Ba.

Avec L’AS

Pub