L’inter -coalition « Yewwi – Wallu » se fixe un objectif de 100 députés aux prochaines législatives

39
Advertisement

Leur alliance scellée, les nouveaux alliés Yewwi Askan Wi et Wallu Sénégal lancent déjà les hostilités. En conférence de presse, ce vendredi, au siège du Prp (Parti républicain pour le Progrès / Diisoo ak Askan Wi), les leaders de ces deux coalitions comptent organiser un vaste rassemblement, mercredi prochain. Concernant les prochaines élections législatives, la nouvelle alliance se fixe comme objectif d’avoir un minimum de 100 députés.

Ils ont décidé d’unir leurs forces pour aller à l’assaut des élections législatives. La première étape de leur nouveau compagnonnage est le rassemblement du 8 juin. Cette manifestation qui était prévue, ce vendredi 3 mai, a été repoussée jusqu’ à la semaine prochaine, après que le Préfet leur a notifié que la Place de l’Obélisque a été déjà réservée.

Publicité

« Ils nous ont refusé la manifestation. On a été des Républicains en acceptant cette décision. Mais mercredi prochain, je ne vois ce qui pourrait nous empêcher de faire notre rassemblement », a déclaré Ousmane Sonko. Quant à Habib Sy, il a appelé les conducteurs de véhicules, les étudiants et les femmes à se préparer à se mobiliser le jour j. À l’en croire, c’est une manifestation nationale ou des militants de Wallu et de Yaw vont venir de tous les coins du pays.

Lors de leur conférence de presse, ce vendredi au siège du Prp (Parti républicain pour le Progrès / Diisoo ak Askan Wi), pour présenter officiellement leur coalition qu’ils appellent ‘’ l’inter-coalition’’, les leaders de YAW et de Wallu sont largement revenus sur le sens de leur alliance. Cette ‘’ alliance tactique’’ est, pour eux, la seule voie qui peut leur permettre d’imposer une cohabitation au régime en place. Et, d’après leur estimation, basée sur les résultats des dernières élections locales, l’inter-coalition pourrait se retrouver avec, au minimum, 100 députés, au soir du 31 juillet, 2022.

« C’est le système majoritaire au niveau des départements qui faisait que l’opposition ne pouvait pas avoir beaucoup de députés. C’est tout le sens qu’il faut accorder à cette alliance tactique », a déclaré Lamine Thiam. Selon le représentant de Me Abdoulaye Wade, par ailleurs, tête de liste de Wallu dans le département de Kébémer, avec cette nouvelle alliance, « il sera impossible au pouvoir de rafler tous les sièges dans les départements sans avoir la majorité ».

avec emedia

Pub