Liga : le Real Madrid s’incline chez le promu Girona

0
725

Le Real Madrid a perdu sa rencontre de la journée sur la pelouse de Girona (2-1), et pointe désormais à 8 points du FC Barcelone.

Dans un contexte pour le moins tendu compte tenu des événements politiques qui ont eu lieu en Catalogne ces derniers jours, le Real Madrid se déplaçait chez le promu Girona. Cette saison, les Merengues voyagent plutôt bien, puisqu’ils arrivaient en terres catalanes avec un bilan de 4 victoires en 4 déplacements. Zinedine Zidane pouvait d’ailleurs compter sur la quasi-intégralité de son équipe, même si Achraf démarrait côté droit de la défense, alors que Gareth Bale était lui toujours indisponible. En face, un promu qui pointait à la 15e position avant le coup d’envoi de la partie, et qui se présentait avec son habituel 3-5-2, assez efficace jusqu’ici.

Les Merengues avaient du mal à entrer dans la partie, et poussés par leur public, les Catalans menaient même la danse dans les premiers instants de la rencontre, empêchant les Madrilènes de créer du jeu grâce à un pressing incessant. Sur un coup franc botté par Granell, Portu prenait le dessus sur Casilla mais manquait le cadre (8e) ! Derrière, Maffeo, étincelant depuis le début de la saison, écrasait un centre-tir sur le poteau droit de Casilla (11e). Dans la foulée, sur la même action, Isco allait refroidir Montilivi. Après une frappe de Cristiano Ronaldo mal déviée par Bono, l’Espagnol, qui traînait par là, n’avait qu’à pousser le ballon au fond des filets (0-1, 11e). Les Catalans n’abdiquaient pas et continuaient à lancer des offensives, souvent en supériorité numérique, mais se montraient trop brouillons dans le dernier geste.

Une victoire logique de Girona

Côté merengue, il fallait noter le gros match d’Isco, dans tous les bons coups devant. Après un bon service de Benzema, CR7 enchaînait sur une volée, mais cette fois, Bono captait bien le cuir (26e). Plus tard, c’était le Portugais qui servait le Français, incapable de cadrer (31e). Girona était vraiment malheureuse, puisque Portu, de la tête, voyait le ballon s’écraser sur le poteau (35e) ! Les Madrilènes pouvaient donc s’estimer heureux de rentrer aux vestiaires avec cet avantage d’un but. A la pause, Zidane devait remplacer Varane, blessé, par Nacho. De retour sur le pré, les Catalans étaient tout proches d’encaisser sur une erreur de concentration entre Bono et un défenseur (50e). Mais ils allaient rapidement être récompensés. Pere Pons éliminait plusieurs joueurs à l’entrée de la surface, et le ballon revenait ensuite sur Stuani, qui concluait l’action à merveille (1-1, 55e).

Et ce n’était pas terminé, puisqu’après une frappe de Stuani déviée par Casilla, Pablo Maffeo envoyait un missile en direction des cages. Le ballon était dévié par Portu et terminait sa course au fond des filets (2-1, 58e). Les locaux avaient totalement remonté la situation en l’espace de quelques minutes ! Stuani était même tout proche de signer le troisième, mais l’Uruguayen manquait son mano a mano avec Casilla (67e). Le Real Madrid tentait de réagir, mais CR7, de la tête, butait sur Bono (71e). Le temps filait, et les troupes de Zidane ne trouvaient pas la faille, se contentant de mettre des ballons dans la surface… Le score en est finalement resté là, et le Real Madrid est désormais à 8 points du FC Barcelone. Une défaite qui va faire parler à Madrid, tant le contenu était alarmant…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here