LGBT et Coupe du monde 2022 : La décision ferme du Qatar !

859
Advertisement

Pays musulman, le Qatar banni l’homosexu@lité dans les loi et règlements. Mais à l’approche de la Coupe du monde 2022, qui aura lieu à partir du 21 novembre prochain, les pro-LGBT ont mis la pression sur la FIFA et le Qatar, pays organisateur, pour le respect de leurs droits.

Interrogé par l’agence américaine Associated Press, le général qatari Abdullah Al Ansari, responsable de la sécurité du tournoi et président du Comité national de lutte contre le terrorisme, a annoncé la décision des autorités qataries concernant les LGBT. D’après lui, tout le monde peut venir supporter son pays, mais aucun drapeau LGBT ne sera toléré dans les stades, ni dans un autre endroit au Qatar.

Publicité

« Si un supporter brandit un drapeau arc-en-ciel dans un stade et qu’on lui enlève, ce ne sera pas parce que je veux l’insulter, mais bien le protéger. Si on ne le fait pas, un autre spectateur pourrait l’attaquer », a-t-il expliqué.

« Si vous souhaitez manifester votre point de vue concernant la cause LGBT, faites-le dans une société où cela sera accepté. Si vous achetez un billet, c’est pour assister à un match de football et pas pour manifester. Alors ne venez pas pour insulter toute une société. Nous ne pouvons pas changer les lois ou la religion pour les 28 jours de la Coupe du monde », a-t-il ajouté avant de dire : « Réservez une chambre ensemble, couchez ensemble, cela ne nous regarde pas. »

Pub