Les terribles révélations d’un codétenu de l’Imam Ndao : « Ce que j’ai vécu en prison »

215
Advertisement

Poursuivi pour « apologie du terrorisme,  association malfaiteurs » entre autres accusations, le procès en appel des codétenus de l’imam Alioune Badara Ndao a été renvoyé au 30 mai 2022. Au sortie de ce procès, Moustapha Diatta, du nom de ce détenu accusé de terrorisme s’est prononcé sur les 3 ans et 6 mois qu’il a vécu en prison. Des révélations qui font froid dans le dos.

Pour rappel, Moustapha Diatta, un des codétenus d’Imam Ndao a été cité dans l’attentat de Grand-Bassam en Côte d’ivoire, mais l’accusation n’a pu retenir aucune charge contre lui, cause pour laquelle il a décroché un non-lieu total. Aussi, lors de son face-à-face avec le magistrat instructeur, ce dernier s’est rendu compte qu’aucun de ses codétenus maliens ne l’a formellement identifié.

Publicité
Pub