Les soutiens à Gana Gueye s’agrandissent : Une pétition lancée

187
Advertisement

En fin d’après-midi de ce mardi, une pétition a été lancée pour soutenir Idrissa Gana Guèye, l’international sénégalais. Pétition pour la tolérance et soutien à Gana Guèye. « De toutes les superstitions, la plus dangereuse, n’est-ce pas celle de haïr son prochain pour ses opinions? » Il n’est pas de trop d’invoquer l’une des figures des lumières, Voltaire; afin que sa sagesse éclaire et ramène à la raison une partie de ses compatriotes d’aujourd’hui, nos « cousins » français.

Car il est étonnant qu’au pays de la liberté et de l’expression, on puisse reprocher à un homme de garder le silence pour honorer sa foi, sa liberté. Cependant qu’on demande aux autres de s’exprimer pour promouvoir une autre foi, une autre liberté.

Le droit des uns de manifester leur solidarité à la famille LBTQ est-il supérieur au droit de réserve et de retenue qui appartient à chacun?

Publicité

Si manifester son homophobie, dans un pays qui accepte l’homosexualité, est dérangeant voire inacceptable, reprocher à une personne son droit de ne pas associer son image à une cause, est insupportable et injuste.

Si chacun est libre en Europe d’être qui il veut, rien ne devrait pour autant contraindre tout le monde à applaudir un tel pour avoir choisi d’être ce qu’il est et que autrui n’est pas.

En définitive, Idrissa Gana Gueye n’a insulté personne. Il ne s’en est pris à la croyance de quiconque. Il respecte l’orientation sexuelle de chacun et de tous.

Est-il extraordinaire qu’il ne puisse pas à son tour choisir, non pas les causes qu’il condamne, mais celles auxquelles il s’associe et associe son image? Celles qui ne choquent pas ses croyances intimes ou qui n’entrent pas en contradiction avec ses convictions? Bizarre.

C’est le seul mot que nous trouvons pour caractériser cette forme de culture de la pensée unique qui s’empare de plus en plus de certains occidentaux, au nom, bizarrement, de la liberté!

Les sorties d’hommes et de femmes politiques en France demandant que le joueur du PSG soit sanctionné pour avoir demandé et obtenu de ne pas jouer un match pour raison personnelle sont exagérées, inconvenantes et inadmissibles.

Que vient faire une Valerie Pécresse dans ce débat qui ne la regarde ni ne l’engage? En quoi est-elle légitimée à demander à un club de sanctionner un joueur qui, pour des raisons personnelles et en accord avec son club, ne prend pas part à un match?
Une partie de la France et une partie des français ne cessent de confondre liberté et corset, œillères et libre-arbitre, tolérance et totalitarisme.

Ce n’est pas être tolérant que de demander à tous de penser comme l’on voudrait qu’ils pensent. Ce n’est pas promouvoir la liberté que d’imposer à chacun de faire comme on croit qu’il sied de faire. C’est la forme d’intolérance la plus scandaleuse. Celle qui au nom de la tolérance, sécrète une forme d’unanimisme qui oblige chacun à suivre nos pas de danse même si le rythme ne vous inspire rien!

La richesse du monde n’est pas dans l’uniformité de la pensée. Elle est dans le respect de nos différences. Dans l’acceptation des opinions de chacun et de tous. Idrissa GUEYE a donné à l’Occident une leçon de tolérance.

Nous qui croyions que les ingérences des politiques dans la gestion du football étaient une démarche limitée qui n’avait cours que dans certains pays qualifiés d’autoritarisme, nous déchantons.

Nous touchons là a l’un des paradoxes qui secoue le monde occidental: prétendre défendre les droits des uns quitte à piétiner ceux des autres.

Si l’Occident croit juste et bon d’accepter l’homosexualité, cela ne doit déranger personne en soi. Ce qui est dérangeant par contre c’est qu’on exige à tous et à chacun d’afficher son soutien manifeste à une cause!

Ne pas vouloir s’associer à la promotion de l’homosexualité ne signifie pas forcément être homophobe. De même s’attaquer à toute personne qui ne prend pas part à la promotion de la cause LGBT pourrait être considérée comme une sorte d’hétérophobie.

En conséquence, nous signataires de la présente pétition:

– apportons notre soutien à Idrissa Gana Gueye;

– Dénonçons toute forme d’intolérance qui lui dénierait le droit au silence et celui de se choisir ses propres causes;

– Appelons l’opinion publique nationale internationale à condamner toute pensée hégémonique qui dénierait le droit de chacun à préserver ses convictions personnelles;

– Condamnons toute tentative de musellement de la liberté de culte et d’effacement des différences culturelles entre les peuples;

– Demandons à l’Assemblée de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar de retirer à Mme Valérie Pécresse le titre de docteur honoris causa à elle décerné; nous considérons en effet que ses comportements récents et actuels en politique comme en liberté individuelle ne sont pas conformes aux critères de tolérance, d’exemplarité et de hauteur qui motivent cette distinction de l’université qui porte le nom de l’illustre Cheikh Anta Diop
Fait à Dakar le 16 mai 2022
Par
Le collectif « Non à l’hétérophobie – soutien a Gana Gueye

https://www.change.org/p/pour-la-tol%C3%A9rance-soutien-%C3%A0-idrissa-gana-gueye?recruiter=false&utm_source=share_petition&utm_campaign=psf_combo_share_initial&utm_medium=whatsapp&utm_content=washarecopy_33367527_fr-FR%3A4&recruited_by_id=1987f700-d5e9-11ec-9eb0-f78f9bd3bf3a :// »>

https://www.change.org/p/pour-la-tol%C3%A9rance-soutien-%C3%A0-idrissa-gana-gueye?recruiter=false&utm_source=share_petition&utm_campaign=psf_combo_share_initial&utm_medium=whatsapp&utm_content=washarecopy_33367527_fr-FR%3A4&recruited_by_id=1987f700-d5e9-11ec-9eb0-f78f9bd3bf3a :// »>

Pub