Les jeunes du département de Kanel pataugent dans une oasis des miettes d’argent (Par Djiby Mbaye)

0
202

Ça a aiguisé l’appétit depuis l’unification de leurs leaders ,ils ont tous oublié les questions de l’heure qui tenaillent notre département. Depuis des jours ,ils font des porte à porte pour réclamer les délices issus de l’unification de leurs soi-disant leaders.

Diantre ! Du poudre dans les yeux, je défie cette jeunesse de me lister le nombre de contrats d’embauche de la part des hommes politiques du département. Dites moi combien de jeunes ont reçu des financements des projets.

Au lieu de réclamer des postes décents pour des contrats d’embauche, ce sont les miettes d’argent qui criliatisent votre attention, honni , vomi si la jeunesse de la localité est complice au regard sous les beaux yeux des autorités du département. En gardant les vernis ont peut débusquer que les intérêts cryto-personnels sont débattus lors de vos tête-à-tête avec les leaders du département de Kanel. Aujourd’hui leur seule boulimie c’est ne pas perdre les postes et les priviléges du régime.

En masse vous avez anéanti l’avenir d’un département prospère sans se rendre compte les lourdes conséquences pour les futures générations. Vous continuez à sillonner les bureaux des autorités avec une panoplie de promesses de se doter des miettes d’argent dont le seul objectif c’est le partage du butin,sidéré de voir que les maux du département sont rangés dans les armoires de l’oubliette.

En prenant ma plume pour dénoncer vos pratiques malsaines, je pense avec un pincement du cœur une partie de notre contrée est menacée de famine .D’ailleurs , l’enquête de nos confrères de Emedia.sn qui avaient soulevé un coin du voile sur l’insécurité alimentaire dans le département de Kanel en est une parfaite illustration. Voici la phase qui me poignarde au cœur dans ce dossier des confrères. Je cite : « Parfois les enfants reviennent de l’école et dorment avec les ventres vides ».

En un mot comme mille mots ,vos rencontres avec les autorités ne font qu’accentuer le niveau de misère dans le département où sont nichés les phosphates de Matam.

Djiby Mbaye, Journaliste Sentv.info

Mail : djibymbaye58@gmail.com

Facebook Comments