Les impactés du TER menacent de marcher vers le palais

0
63
Advertisement

La date du 12 novembre prochain risque de marquer les esprits. En effet , les impactés du Train Express Région (TER) ont tenu un point de presse pour dénoncer un manque de considération de l’État et de la Apix sur leur situations. Ils annoncent une marche dans les jours à venir et menacent que le TER ne va pas rouler a la date donnée si les promesses ne sont pas respectées.

Ils sont près 100.000 personnes et près de 3000 familles qui attendent toujours que l’État du Sénégal et l’Apix respectent leurs engagements envers eux.

Publicité

Selon le coordonnateur des impactés Macodou Fall, déclare que cela fait des années qu’ils courent derrière leurs terrains. Pourtant les autorités avaient fait des promesses sur l’attribution de parcelles au niveau du camp militaire de Thiaroye et à Lac Rose mais jusqu’au moment où l’on parle aucune notification n’a été remise à une personne. Pourtant ils avaient annoncé que 40 hectares ont été disponible à Lac Rose , mais sans aucune viabilisation” peste le coordonnateur du mouvement des impactés du TER, indique Rewmi.

Ainsi ils annoncent qu’ils vont passer à une étapes supérieure car trop c’est trop. Déjà le 10 novembre prochain , ils vont tenir un sit-in devant le port de Dakar juste a près la prière du vendredi.

” Qu’il soit autorisé ou non, cela va se faire avec tous les membres du collectif” déclare Macodou Fall. Il rajoute ” Si on empêche de tenir notre sit-in , nous marcherons vers le palais de la République. Et nous informons qu’il y aura toutes les tranches d’âges même ceux du troisième âge. Alors que l’État prend ses responsabilités de ce qui adviendra” averti le coordonnateur.

Le collectif se dit motivé à mener leur combat jusqu’à y laisser leur vie car ils sont dans leur droit et que l’État doit respecter les promesses. Ils annoncent que le TER ne va pas rouler a la date du 24 décembre 202.

Pub