Les imams et prédicateurs du Sénégal pour le report des élections législatives

51
Advertisement

La Ligue des imams et Prédicateurs du Sénégal demande le report des élections législatives. Elle appelle aussi à « la réouverture urgente du dialogue politique de manière inclusive ». Il est attendu de ces échanges des décisions consensuelles sur « les questions majeures du processus électoral ». Une garantie pour la démocratie sénégalaise et un frein pour « des comportements aux conséquences désastreuses pour notre pays »

Le bureau national de la Ligue convie des parties prenantes aux élections de répondre à l’appel au dialogue pour l’intérêt supérieur de la nation. Les imams et prédicateurs sollicite également du chef de l’Etat d’œuvrer pour la paix et la stabilité. « Car, il est de son devoir d’inscrire le pays dans un climat électoral serein, garant d’un processus transparent à tous les niveaux et étapes, afin d’éviter à notre cher Sénégal des lendemains postélectoraux sombres et incertains » a noté La Ligue.

Publicité

Aussi plaide-t-elle en faveur d’« actes forts allant dans le sens de la désescalade et de l’apaisement ».

Les imams et prédicateurs fondent la proposition du report des élections législatives sur avis de spécialistes. Cette consultation est « pour une meilleure analyse de la situation et l’esquisse d’issues heureuses face au climat de tension qui règne dans le pays». Selon la ligue, le report doit se faire en respect de la légalité constitutionnelle.

Pub