Législatives 2017: Mànkoo exige l’audit du fichier électoral

0
433

Mankoo Taxawu Senegaal (Mts) exige l’audit du fichier électoral  dans les plus brefs délais. La coalition qui animait une conférence de presse, ce mercredi, a vivement dénoncé une volonté de Bby de vouloir « justifier une fraude massive, planifiée et flagrante ».

Elle « condamne avec la dernière énergie le sabotage délibéré des élections législatives par le ministre de l’Intérieur, bras armé de Macky Sall, président de la coalition Benno bokk yakaar (Bby). Nous mettons en garde le Président de la République et lui opposerons la résistance idoine à cet égard pour la défense des intérêts de la nation », ont dit les responsables de la coalition Mts.

Les camarades de Khalifa Sall et Idrissa Seck ont exigé  dans la même veine, « le départ du ministre Abdoulaye  Daouda  Diallo ».  Qui, selon eux, « a fini de montrer toutes ses limites en matière d’organisation  d’élections  libres transparentes et démocratiques ». Une demande que justifie Mts par «les graves manquements notés dans l’organisation du scrutin sur toute l’étendue du territoire national et dans la diaspora, la privation à des millions de Sénégalais de leur droit constitutionnel de vote par des moyens frauduleux et antirépublicains, la diffusion prématurée de résultats préfabriqués dans le but de justifier une fraude massive, planifiée et flagrante » .

Mànkoo conteste « les résultats de ces élections de la honte et du vol flagrant. Avec ces élections le Président  Macky Sall  a fini de défigurer notre  démocratie  et d’installer  le  Sénégal dans une situation chaotique sans précédent», ont dit Déthié Fall, Jean Paul Dias et cie. Qui soutiennent que le Conseil constitutionnel est à la solde de l’Exécutif.

Mankoo  Taxaawu  Senegaal, a aussi évoqué « la position partisane affichée par la Cena (Commission électorale nationale autonome)  qui n’a été ni indépendante ni autonome pour garantir la fiabilité du processus électoral ». C’est pourquoi la coalition alerte  pour informer « l’opinion nationale et internationale sur les sérieuses menaces qui pèsent sur la démocratie sénégalaise du fait de l’incurie du Président Macky Sall et de son gouvernement ».

Facebook Comments