Législatives 2017: «90% des bureaux de vote n’ont pas ouvert à l’heure» (Mission UA)

0
602

C’est sans doute un des manquements notoires relevés dans l’organisation du scrutin de ce dimanche 30 juillet 2017 : le retard accusé dans l’ouverture des bureaux de vote sur une bonne partie du territoire national. Un fait n’a pas échappé à la vigilance des observateurs de l’Union Africaine (Ua). Pour dire que «90% des bureaux de vote n’ont pas ouvert à l’heure», a souligné Catherine Samba Panza, ex-présidente de la Centrafrique, même si, note-t-elle, «le scrutin s’est globalement passé dans des conditions de transparence».

La mission d’observation de l’Union africaine de déplorer toutefois les scènes de violence notées par endroits: «Les griefs portés par les uns et les autres représentent des risques pour la stabilité du pays», met-elle en garde dans le quotidien L’As du jour. Enfin, devant la cacophonie notée dans la revendication de la victoire à Dakar, par les coalitions Benno Bokk Yakaar (Bby) et Manko Taxawu Sénégal (Mts) à la fois, Catherine Samba-Pznza d’inviter les deux camps à la patience et à la retenue. «Que ces coalitions soient patientes (…). Je pense qu’il faut consentir à la loi, à ce qui est prévu par la loi électorale», a-t-elle invité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here