« Le Président Sall décidé à sécuriser le Sénégal » (Par Mame Ousmane Diop)

0
152

Lancé en 2014, le Plan Sénégal Émergent (PSE) est aujourd’hui le référentiel de la politique de développement économique et sociale au Sénégal. Le second mandat du Président Macky Sall sera consacré à la poursuite et à l’accélération des chantiers prévus dans ce plan de développement articulé autour de chantiers prioritaires.

Ce plan doit permettre au Sénégal d’atteindre l’émergence d’ici à 2035, grâce à une accélération de la croissance, une transformation structurelle de l’économie, et une amélioration du capital humain et de l’État de droit.

La phase 2 du PSE qui s’étend sur la période 2019-2023 a été déclinée en plan d’actions qui comprend sept domaines prioritaires, à savoir : Le développement de l’agriculture des infrastructures, de l’énergie des industries, de l’économie numérique, du tourisme et de la finance.

D’un montant global de 14 098 milliards de francs CFA, elle vise la réalisation de 700 projets et un objectif de croissance du PIB à 9,1 % sur la période 2019-2023. Cette mise en œuvre de la seconde phase du PSE, coïncide avec le début de l’exploitation pétrolière prévue en 2022. Cette perspective suscite beaucoup d’attentes auprès des populations qui espèrent des retombées sur leur pouvoir d’achat et la baisse du coût de l’énergie.

Le président Macky Sall c’est aussi trois nouveaux programmes sectoriels à l’échelle nationale :

– Le programme « zéro bidonville » avec la construction de 100.000 nouveaux logements sociaux subventionnés, dans toutes les communes y compris les communes rurales de plus de dix mille habitants ;

– Le programme « zéro déchet » pour prendre en charge la promotion de l’investissement dans la collecte et le traitement des déchets solides en milieu urbain afin de rendre nos villes propres et saines ;

Le programme « Villes créatives » pour placer la créativité et les industries culturelles au cœur de la Cité. Puisse un changement de paradigme ce quinquennat sera essentiellement dédié à la jeunesse. Une invite à pointer du regard vers l’avenir pour construire un Sénégal qui favorise l’employabilité pour l’emploi des jeunes.

Le plan ficelé s’inscrit dans une dynamique déjà lancée avec la construction de centres de formation professionnelle et technique dans toutes les capitales départementales du Sénégal. Le budget est déjà bouclé et s’élève à 50 Milliards de FCFA.

Un nouveau autre programme formation école entreprise avec également un budget de 50 Milliards de CFA sur la période 2019 / 2029 va aussi enrôlé 25 000 autres jeunes. Disons le haut et fort, le président Macky Sall a décidé avec à ses cotés la jeunesse de sécuriser pour de bon ce pays qui est promu a un bel avenir avec la deuxième phase du PSE.

Il est donc impératif que tous les segments de la population mais plus particulièrement la jeunesse se mobilisent autour des orientations du Président de la République pour franchir le cap de l’émergence avec la deuxième phase du PSE .

Par Mame Ousmane Diop

Facebook Comments