Le marabout bouffe l’argent des candidats au voyage et les menace de ses foudres mystiques

0
259
Advertisement

Marabout exerçant dans la banlieue dakaroise, Gorgui Fall avait promis de faire voyager deux frères d’un de ses clients. Malheureusement, après avoir bouffé l’argent des candidats malheureux au voyage, et plutôt que de les rembourser, il les a menacés de ses foudres mystiques. Le tribunal, contre lequel notre marabout n’a pas pu déclencher ses foudres mystiques, l’a condamné à un an de prison ferme.

Pour améliorer le quotidien de ses frères et leur permettre de voler de leurs propres ailes, la dame Diobou Sylla a économisé de l’argent pour les faire voyager à l’étranger. Sa sœur Coumba Samb, qui fréquentait régulièrement le marabout Gorgui Fall pour des séances de voyance ou de divination lui avait filé ce qu’elle croyait être le bon tuyau pour faire émigrer ses frères.

Publicité

En effet, lors d’une conversation avec le marabout, ce dernier avait fait comprendre à Coumba Samb qu’il a des disciples d’origine espagnole qui possèdent un hôtel dans leur pays. Gorgui Fall a ajouté que ces derniers lui envoient souvent des contrats de travail pour permettre aux jeunes de sa connaissance de se rendre en Espagne pour y travailler dans des périmètres agricoles. Munie de cette information, Coumba Samb s’en est ouverte à sa sœur Diobou Sylla, cadre dans une société commerciale de la place. Une fois mise au courant, cette dernière a rapidement pris contact avec le marabout. « Une fois chez lui et en compagnie de ma sœur Coumba Samb comme témoin, il m’a expliqué par le menu comment le voyage se ferait et m’a fixé ses conditions. Il m’a demandé une avance d’un million 600 mille FCFA pour mes deux frères à raison de 800 mille francs chacun. Depuis que je lui ai donné l’argent, non seulement mes deux frères n’ont pas voyagé, mais encore il a confisqué leurs passeports. Sans compter qu’il les a menacés de les détruire mystiquement s’ils continuent à lui réclamer leur dû », a raconté la cadre commerciale. Devant tribunal, le prévenu a reconnu les faits. A l’en croire, il a l’habitude d’aller en Europe, plus précisément en Espagne.

C’est pourquoi, il a accepté d’y amener les frères de la plaignante car il a des disciples qui ont un hôtel sans compter d’autres qui sont des propriétaires terriens. Les candidats au voyage pouvant travailler dans les champs. Le maitre des poursuites a alors rappelé au prévenu qu’il a été une fois condamné pour le même délit d’escroquerie. Le marabout Gorgui Fall a répondu par l’affirmative avant de préciser avoir bénéficié d’une grâce présidentielle pour sortir de prison. Selon l’avocat de la partie civile, Me Mouhamadou Moustapha Dieng, il s’agit là d’un cas typique de charlatanisme et d’escroquerie. « Le prévenu est un récidiviste. Il a été condamné, une première fois, pour le même délit. On n’a reçu ni passeport, ni somme d’argent. Tout est parti d’actes de charlatanisme…C’est comme si la peur a changé de camp. A-t-il le droit de retenir les passeports de mes clients ? Je sollicite de nous allouer la somme de 2 millions FCFA en guise de dommages et intérêts », a plaidé Me Dieng.

Le procureur, estimant que les faits sont constants, a requis un an d’emprisonnement ferme. L’avocat de la défense, Me Ismaël Daniel Diagne, a, quant à lui, chargé la plaignante. « Dans la discussion, la partie civile dit qu’elle voulait faire voyager ses frères. Elle sait que mon client ne peut faire voyager personne. Il n’a pas cette qualité et pourtant elle lui a remis de l’argent. Mon client a reconnu les faits. Il est prêt à rembourser et a déjà commencé. Je demande une application bienveillante de la loi pénale » a-t-il plaidé. Le tribunal a reconnu le marabout Gorgui Fall coupable des faits pour lesquels il était poursuivi et l’a condamné à un an de prison ferme. En plus, il devra payer à la plaignante la somme de 1 million 500 mille FCFA.
Le Témoin

Pub