Le chiffre d’affaires du Groupe Sonatel évalué à 820 milliards FCFA

0
120

Le Groupe Sonatel pèse lourd. Le chiffre d’affaires de l’entreprise est évalué à 820 milliards FCFA au troisième trimestre 2019.

Le groupe enregistre de solides performances opérationnelles portées par la reprise au Mali combinée à la bonne dynamique de recrutements au Sénégal, en Guinée et en Sierra Léone. Il y a une Bonne progression des bases d’abonnés sur les services relais de croissance (Data et Orange Money) mais à noter un retard vs objectifs porté par Sierra Leone suite à la revue des règles de comptage des clients actifs notamment sur la Data.

Selon le document consulté par le journal de l’économie sénégalaise (Lejecos), au cours de cette période, il y a une amélioration de la croissance du Chiffre d’Affaires de +57,4 Milliards soit +7,5% en comparaison annuelle et de +7,0% par rapport à S1 2019 sur tous les pays : – Sénégal : +4,8% contre +4,4% au S1 ; – Sierra Léone : +11,7% contre +10,8% au S1 ; – Bissau : +7,7% contre +5,5% au S1 – Guinée : +18,2% contre +16,6% au S1 avec un effet de change favorable principalement sur le retail ; – Mali : +4,2% contre +4,4% au S1 face à la stabilité observée. Le chiffre d’affaires est évalué à 820 milliards FCfa.

Sur la même période, on note une accélération de la croissance de l’EBITDA (revenu avant intérêts, impôts et taxes, amortissements et provisions) de +2,4% en base annuelle soit +8, Milliards FCFA contre +1,2% au 1er semestre , grâce à l’amélioration de la marge directe d’une part, mais annihilé par une hausse plus importante des charges indirectes autour des charges du personnel et des taxes.

Pour le résultat net, Sonatel enregistre une décroissance annuelle identique au premier semestre à -9,9% malgré la relative stabilité du résultat d’exploitation, du fait principalement de la hausse des charges d’intérêts sur les emprunts. Toutefois, il est meilleur que prévu en budget. Le résultat net est de 143,4 milliards FCfa.

Pour financer son ambitieux programme d’investissement, la société prévoit de lancer un emprunt obligataire durant le courant de l’année 2020.

Facebook Comments