LDC : Tottenham accroche le Real, City domine Naples, Liverpool pulvérise Maribor

0
696

Tottenham a réussi à repartir du Santiago Bernabéu avec un point dans les valises (1-1), alors que Naples s’est incliné 2-1 chez Manchester City. On notera le carton de Liverpool chez Maribor (7-0), et la lourde défaite de Séville chez le Spartak (5-1).

il y avait de belles affiches en Europe ce soir. Forcément, ce choc au sommet entre le Real Madrid et Tottenham au Santiago Bernabéu était attendu de pied ferme par les observateurs. Les deux équipes réalisaient avant le coup d’envoi un parcours parfait, avec deux victoires en autant de rencontres dans cette phase de poules de Ligue des Champions. Pour ce match, Zinedine Zidane alignait une composition classique, avec Achraf à la place de Dani Carvajal tout de même, tout comme Isco démarrait la partie en l’absence de Bale. En revanche, côté londonien il y avait bien plus de changements. Avec les absences d’Alli, de Lamela ou de Rose qui démarrait sur le banc, Pochettino devait aligner une équipe légèrement remaniée. On notait la titularisation de Fernando Llorente devant, aux côtés du goleador Harry Kane. La partie s’est soldée sur le score de 1-1. Les Merengues démarraient fort d’ailleurs. Au bout de 5 minutes, Cristiano Ronaldo écrasait déjà un ballon sur le poteau, et derrière, Benzema se loupait face aux cages vides. Le Portugais voyait ensuite sa frappe croisée frôler le montant de Lloris (17e).

Harry Kane répondait, mais Navas s’interposait bien pour empêcher sa tête d’aller au fond (18e). Et l’attaquant anglais allait finalement être récompensé. Sur un centre d’Aurier, il exécutait à merveille une madjer pour battre Navas (0-1, 28e) ! Le but peut ceci-dit aussi être accordé à Varane contre son camp. La joie des Londoniens allait cependant être de courte durée. Aurier fauchait Kroos dans la surface (43e). Cristiano Ronaldo s’élançait et trompait Hugo Lloris (1-1). Un résultat logique à la pause donc, et au retour des 22 acteurs sur le pré madrilène, Benzema manquait encore une énorme occasion avec une bonne intervention de Lloris à noter tout de même (54e). Le Français récidivait ensuite sur une tentative de Cristiano (63e). Rebelote deux minutes plus tard, avec un ancien de l’OL particulièrement bon ce soir (65e). C’était ensuite au tour de Kane de manquer une grosse occasion (71e), avant que Navas soit décisif devant Eriksen (73e). Malgré de nouvelles situations chaudes des deux côtés, il n’y a plus eu de nouveaux buts à se mettre sous la dent.

Guardiola remporte son duel face à Sarri

Dans l’autre rencontre du groupe, le Borussia Dortmund n’a pas pu faire mieux qu’un 1-1 chez l’APOEL Nicosie. Mickaël Poté, bien connu en Ligue 1, ouvrait le score à la surprise générale en deuxième période (1-0, 62e) ! Sokratis permettait cependant aux Allemands de rapidement revenir (1-1, 67e). Le score en est finalement resté là, et les Allemands signent la mauvaise opération de la journée, pointant toujours à six points des deux leaders. Et en plus du match entre Espagnols et Anglais, l’Europe du foot avait les yeux rivés sur ce duel entre Manchester City et Naples, entre Guardiola et Sarri, finalement remporté par le Catalan (2-1). Dominateurs, les Italiens allaient encaisser en premier. David Silva servait Walker, Koulibaly s’interposait mais Sterling qui traînait par là expédiait le ballon au fond (1-0, 9e). Les Citizens ne perdaient pas de temps, et Gabriel Jesus profitait d’un excellent centre de De Bruyne pour crucifier Reina (2-0, 13e). Les locaux déroulaient, et De Bruyne touchait même la barre (27e). On notera un penalty manqué par Mertens (40e). En deuxième période, Naples haussait un peu le ton et Diawara, sur penalty, réduisait l’écart (2-1, 73e). Le leader de Serie A n’a cependant plus été en mesure de faire trembler les filets.

Dans le groupe E, Séville a chuté lourdement chez le Spartak (5-1). Tout démarrait mal pour les Andalous puisque Promes ouvrait le score pour les locaux (1-0, 18e). Nolito et ses partenaires réagissaient bien, et Kjaer remettait les deux équipes à égalité profitant d’un ballon mal dégagé dans la surface après un corner (1-1, 30e). Ben Yedder manquait à son tour une belle occasion (55e). Melgarejo lui ne se loupait pas et remettait les Russes devant (2-1, 59e). Glushakov faisait le break (3-1, 67e) et Luiz Adriano pliait définitivement la partie (4-1, 74e). Ce qui n’empêchait pas Promes ne mettre la cerise sur le gâteau dans le temps additionnel (5-1, 90e). Cruelle désillusion pour Séville donc. Pour sa part, Liverpool se déplaçait à Maribor, et a pulvérisé son rival du soir (7-0). Dès les premiers instants de la partie, Firmino mettait les Reds devant (0-1, 4e) et Coutinho faisait le break dans la foulée avec une joli demi-volée (0-2, 13e). Peu avant la 20e minute, Salah pliait même la rencontre, avant de s’offrir un doublé (0-4, 40e). Au retour des vestiaires, Firmino faisait encore trembler les filets (0-5, 54e). Oxlade-Chamberlain (0-6, 86e) et Arnold (0-7, 89e) terminaient la soirée en beauté. Liverpool s’empare de la tête du groupe, et Séville passe troisième, dépassé par le Spartak.

Les résultats du soir

Groupe E
 Maribor 0 – 7 Liverpool
Firmino (4e, 54e), Coutinho (13e), Salah (19e, 40e), Oxlade-Chamberlain (86e), Arnold (89e)
 Spartak Moscou 5 – 1 Sevilla
Quincy Promes (18e, 90e), Melgarejo (59e),Glushakov (67e), Luiz Adriano (74e) – Kjaer (30e)

Groupe F
 Feyenoord 1 – 2 Shakhtar Donetsk
Berghuis (8e) – Bernard (24e, 53e)- Manchester City 2 – 1 SSC Napoli
Sterling (9e), Gabriel Jesus (13e) – Diawara (73e)

Groupe G-Monaco 1 – 2 Besiktas
Falcao (30e) – Cenk Tosun (34e, 55e)
 RB Leipzig 3 – 2 FC Porto
Orban (8e), Forsberg (38e), Augustin (40e) – Aboubakar (18e), Ivan Marcano (44e)

Groupe H
 APOEL Nicosia 1 – 1 Borussia Dortmund
Poté (62e) – Sokratis (67e)
 Real Madrid 1 – 1 Tottenham Hotspur
Kane (28e) – Cristiano Ronaldo (44e)

Facebook Comments