La fédération sportive LGBT+ aussi réclame des sanctions financières contre Gana Gueye

128
Advertisement

Face à Montpellier le week-end dernier, le milieu de terrain sénégalais Idrissa Gana Gueye n’était pas présent. La raison serait qu’il a refusé de porter le flocage arc-en-ciel pour la lutte contre l’homophobie, selon ‘RMC Sport’. Un acte jugé « homphobe » par plusieurs personnalités.
Eric Arassus, président de la fédération sportive LGBT+, a dénoncé un acte « d’homophobie » au micro de ‘RMC’.

Il a ensuite ajouté : « C’est un excellent joueur, on le reconnait, mais la religion ne doit pas rentrer en cause dans le sport. On peut dire que l’homophobie est un déni dans le sport. Tout le monde a joué le jeu en France, tous ses coéquipiers aussi. » « C’est la seule personne qui n’a pas joué le jeu. Il est important qu’Idrissa Gueye soit sanctionné, au moins financièrement. Il faut vraiment que son club s’engage par rapport à ça » a insisté Eric Arassus, défenseur des droits des gays dans le sport de France.

Publicité

« Quand on voit qu’un joueur a inventé plusieurs raisons, avec une pseudo gastro au départ, on se rend compte que c’est de l’homophobie et que le club et la Ligue ont laissé faire. Aujourd’hui, c’est extrêmement dommageable », ajoute le président de la fédération sportive LGBT+, qui représente environ 6000 sportifs et sportives en France, note Besoccer.

Pub