La 5e édition de l’anniversaire d’Abdou Salam Ba “Jaalal Leniol” prévue le 30 octobre au CICES

0
307
Advertisement

Certains l’appelle Aliou, d’autres Salam ou Jaalal leniol. Il est né Abdou Salam Ba à Taredji-Décollé dans une grande famille religieuse. À peine 5 ans, il est séparé de ses parents direction Ndar Gueth pour apprendre le saint coran. Le jeune Abdoul Salam loin du confort de la famille et de l’amour maternelle entama ses études coranique et aussi apprendra au fil des années à parler une nouvelle langue : le wolof.

Nouvelle vie, il est passé d’une vie qui tourne autour de l’élevage à taredji décollé à une vie qui repose sur la pêche à Saint Louis entre gokh mbadj et guett ndar en passant par sor. Cette nouvelle vie est une étape certes difficile du côté de l’adaptation mais un peu facile par rapport aux autres car à ses côtés Salam avait son oncle paternelle à côté, Mamadou sidy Ba( repos en paix) . C’est cette homme qui a élevé Salam à Saint Louis et qui jusqu’à ce que la mort les sépare a été considéré comme le père biologique de Salam tellement l’amour paternelle était visible de loin.

Ayant maîtriser le saint coran, le retour au bercail était permis. C’est ainsi que abdou Salam ou aliou coumba diari comme on l’appelait le plus souvent rentra à la maison. Ainsi il retrouva des amis d’enfance qu’il avait perdu de vue notamment Mbaroodi Leñol Jallo, Ousmane BA, Mame Cire Diallo, Alassane Baila Sow…..etc.

Publicité

À peine revenu près de ses parents, ces derniers avaient un projet pour lui notamment aller continuer ses études coraniques à Matam mais c’était sans compter sur la farouche intention de Salam de rester et d’aider ses parents. Nostalgique de toutes ces années passées loin de la famille, Salam entrepris de seconder son père dans les travaux champêtres. Ils s’occupait de labourer la terre tandis que son grand frère mamasidy Jr s’occupait du troupeau. L’agriculture n’étant pas un travail à temps plein, Salam se forma en réparation de téléphone et ouvrit sa boutique au croisement de taredji .

C’est de cette boutique que tout est partie, de simple réparateur à vendeur de téléphones et d’accessoires puis à gérant de PlayStation. À cette époque, on parle des années 2008, 2009,2010,2011, 2012, tout le monde connaissait abdoul Salam pour son ingéniosité et son savoir faire. À côté de cette activité rémunératrice, il était jeune rappeur inspiré par la légende pacotille et écrivait des textes sur des thèmes sociaux gangrenant la société . Il jouait au niveau des concerts de la place comme les fosco entre autre et c’est de là qu’est né son engagement qui lui coule dans les veines jusqu’à aujourd’hui. En bon philosophe et bon dénonciateur des maux de la société, il se lance sur une carrière d’animateur notamment à Ngatamare fm à ndioum et à douwayra fm de podor où il animait respectivement une émission hip hop et fina tawa une émission culturelle.

L’essor fulgurante de internet et notamment des réseaux sociaux lui poussa très tôt à animer des émissions en ligne. Quelques dizaines de FOLLOWERS au débuts mais ça n’a pas poussé Salam a tout lâché tomber, il a su rester persévérant et faire preuve de continuité. Aujourd’hui il a des milliers de followers partout dans le monde sur Facebook, YouTube et Instagram. Il n’hésite pas à faire des sorties musclés sur des faits de société qu’il jugent important d’en parler. Il n’hésite pas à aller au fin fond du Sénégal s’il trouve que sa présence pourra aider. Il n’hésite pas à s’asseoir autour de la table pour discuter des maux du Fouta en particulier et apporter des solutions. Il est conférencier et anime des conférences un peu partout au Sénégal et en Mauritanie et il est aussi écrivain, son livre “gaynako” est toujours disponible.

Aimer des uns, fierté des autres, le parcours de Abdou Salam mérite le respect et l’avenir reste grandement ouvert pour lui.
À travers ma plume je tenais à te dire que tu fais la fierté de tout Taredji-décollé et de toute la communauté de décollé. Nous seront toujours à tes côtés pour t’épauler et le 30 octobre 2021 nous irons au cices de Dakar pour assister à la 5ème édition de l’anniversaire de de Jaalal leniol.

Pub