Kolda : la nouvelle grande mosquée au cœur d’une vive polémique

0
612

La sortie médiatique du comité de gestion et de suivi de la grande mosquée de Kolda, relevant, selon, ses membres des manquements ayant occasionnés, une inondation de ce lieu de culte flambant neuf a laissé un gout amer, à l’entreprise EGEMETBAT qui était en charge des travaux de reconstruction de ladite mosquée entièrement rénovée dans le cadre du programme de l’Etat de modernisation des lieux de cultes.

Directeur adjoint d’EGEMETBAT (entreprise génie métallique de bâtiment), Seyfoulaye Diallo s’est dans un communiqué transmis à la rédaction IGFM, dans lequel, il a révélé que l’entreprise EGEMETBAT va porter plainte contre le comité de gestion et de suivi de la grande mosquée de Kolda.

«Le comité de suivi et de gestion de la grande mosquée de kolda et de ses annexes  a laissé la place à une autre entreprise d’intervenir dans le projet sans même l’avis du bureau d’architecture de la présidence alors vous conviendrez avec moi que les dégâts seront conséquents étant donné qu’il ne maitrise pas tous les aspects techniques de l’ouvrage. Cette entreprise qui était sous la tutelle du comité de suivi et de gestion a en tout cas installé un second  paratonnerre au niveau de la terrasse inaccessible du bâtiment principal des hommes alors qu’il  en existait déjà un, d’une portée de 150 mètres de rayon sur la pointe du minaret  à hauteur de 33m. Cette installation a finalement engendré des dégâts tels que l’obstruction des gouttières, la dégradation d’une partie de l’étanchéité des terrasses inaccessibles mais aussi a fait à l’objet d’un suintement sur la ligne électrique qui alimentait provisoirement le coffret dans le local technique. A signalé, l’étanchéité a été testée et validée par le bureau de contrôle APAVE sahel en présence du représentant du Bureau d’architecture de la présidence, mieux on avait même procédé au cuvelage de l’ensemble des bâtiments et cela a été une grande réussite.

Et  pour information, tous les bâtiments sont sous garantie par l’entreprise EGEMETBAT pour une durée d’un an. Ils ont également parlé de cohabitation entre l’eau et l’électricité, ce qui est d’ailleurs  faux, ce branchement de la SENELEC ne comportait aucun péril puisque  qu’il était hors circuit. Nous porterons plainte contre ce comité pour avoir fait intervenir une autre entreprise dans ce projet à notre insu mais surtout sans un avis du bureau de contrôle. J’informe l’opinion que ces trois mausolées dans l’enceinte de la mosquée ne faisaient pas partis du projet initial et n’ont pas  également été réalisées par notre entreprise. C’est par la volonté du chef de l’état Macky Sall qu’il a instruis au bureau d’architecture de prendre en charge la démolition et la reconstruction de ces ouvrages pour enfin rénover la grande mosquée dans sa globalité. Je vous invite à faire le tour de la mosquée, vous constaterez qu’aucune inondation n’a été enregistrée en dépit des fortes pluies».

Signé, Seyfoulaye Diallo Adjoint Directeur GENERAL EGEMETBAT

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here