Kisal Senegaal, un allié de 1ère heure de Macky, artisan de la réélection du Président Sall

0
234

LETTRE D’UN ALLIE DE LA PREMIERE HEURE AU PRESIDENT MACKY SALL

Excellence Monsieur Le Président,

Vous venez d’être réélu au premier tour de l’élection présidentielle du 24 février 2019 avec 58,26% des voix. Ce score constitue le renouvèlement d’une confiance qu’une majorité qualifiée du peuple sénégalais vous donne, en sanctionnant ainsi positivement votre bilan du premier septennat que vous avez exercé à son terme. Par ce score, une majorité démocratique du peuple sénégalais valide  votre  programme pour le quinquennat  que  vous entamerez à partir du 02 avril 2019 après votre prestation de serment.  Celui – ci s’ouvre avec des espoirs et des attentes considérables pour tous les sénégalais qui de leurs points de vues semblent ne pas se retrouver à travers les résultats de votre gouvernance achevée. Votre score montre aussi que les réseaux sociaux n’étaient pas une fin en soi pour accéder à la magistrature suprême et que par votre stature, vous avez gagné une grande partie des voix de l’électorat sénégalais sans discussion possible autant à l’intérieur du pays qu’auprès des diasporas sénégalaises.

Kisal Senegaal a fortement mobilisé, voté et fait voter pour votre réélection au premier tour, parce que   nous pensons sincèrement que vous êtes capable, en l’ayant déjà  prouvé de mieux défendre  les valeurs démocratiques qui  fondent    l’animation des institutions de notre république et d’assurer la permanence de la cohésion sociale de notre nation plurielle et multiséculaire. Durant toute cette campagne présidentielle, vous avez traité avec élégance et respect vos concurrents, car vous avez compris qu’il n’y a pas de véritable démocratie sans le respect de l’opinion de l’autre, même si on n’est pas d’accord avec elle. Et ce dont notre parti Kisal Senegaal et le peuple sénégalais avions besoin en ces temps perturbés de l’environnement international qui entoure le Sénégal. Nous avons besoin de la civilité et de la tolérance ainsi que de la permanence des libertés d’opinion sans lesquelles il ne peut y avoir de démocratie.

Kisal Senegaal, est votre allié de la première heure, et a joué pleinement sa partition dans ce combat qui vous a mené à la victoire finale. Nous nous honorons comme du reste tous alliés et vos mouvements de soutien s de vous avoir accompagné pour deux mandats avec des victoires politiques majeurs successives et nous apprécions ce bilan élogieux à sa juste valeur. Dans certaines communes et certains départements du Sénégal des responsables de l’APR et des partis de Benno Bokk Yaakaar ont travaillé avec nous en bonne intelligence. Dans les départements de Guédiawaye ( toutes communes confondues) , Pikine  ( Pikine nord , Djidda Thiaroye kaw et Keur Massar), Sangalkam ( comme de jaxaay,), Dakar au niveau des parcelles assainies, dans le département de Matam ( commune de AGNAM où Kisal Senegaal a organisé un méga meeting en partenariat avec le député maire Farba NGOM) , dans le département de Kanel ( communes de Wouro Sidy , Hounaré, Waoundé , Wodobéré) des responsables locaux dans une dynamique républicaine ont travaillé de manière sereine et positive avec nous pour votre victoire . Au niveau du département de Guédiawaye notamment les responsables locaux de kisal Senegaal en communion parfaite avec le maire Aliou Sall n’ont ménagé aucun effort pour une victoire nette et sans bavure. Ailleurs, partout dans les départements de Bakel , de Goudiry, de Tamba ,de Kédougou , de Linguère, de Ranérou, de Kolda, de Ziguinchor, de Mbour, de saint louis, de Podor, de Koungheul à Kaolack partout où régnait l’esprit républicain et collaboratif , la campagne électorale s’est déroulée  dans de bonnes conditions et Kisal a pleinement joué son rôle d’allié.

Dans ces départements, au niveau de plusieurs communes, les responsables locaux de l’APR, ont refusé de travailler avec nous à cause de la gestion des moyens de campagne. Ils ont pour la plus part constitué des comités électoraux en refusant de nous y intégrer pour éviter que nous partagions avec eux les moyens de campagne, en cachant les subventions reçues, et en érigeant les tendances internes à l’APR au rang de partis dans le partage des moyens de campagne au détriment des partis alliés dont Kisal Senegaal.

Ainsi , que ça soit dans les visites de proximité que dans les temps des caravanes, Kisal Senegaal a pu mener pleinement sa campagne, grâce au soutien de notre président qui, à travers  ses réseaux auprès des diasporas sénégalaises, a réussi à doter nos équipes locales de moyens appropriés pour faire campagne et faire face à leurs besoins propres de mobilités. Et ça c’est l’histoire  qui se répète comme celle de 2012, du référendum et celle des législatives.

Nos militants partout sur l’ensemble du territoire Sénégalais (les prochaines élections locales le prouveront en grandeur nature) sont allés vers les sénégalais pour votre réélection. Même si notre parti comme à son habitude a été victime d’ostracisme et d’injustices   autant au Sénégal que dans les pays de nos diasporas de la part de leaders locaux de L’APR et certains caciques de la mouvance présidentielle.

Kisal Senegaal n’avait autres objectifs que votre réélection et vous accompagner dans la réussite de cette nouvelle mandature.  Nous   nous   y sommes préparés en conséquence et nous avons contribué à votre victoire. Nous avons ainsi rencontré beaucoup de sénégalais et surtout de vos militants qui voulaient renoncer à aller voter, parce qu’ils étaient très remontés contre leurs maires et leurs élus des conseils départementaux. Notre travail a été de les ramener à la raison en travaillant avec eux sur la différence qu’il y avait entre votre élection et celle d’un maire qui agit en votre nom et place dans le cadre de sa gouvernance locale. Et ce travail a été le lot quotidien de notre président qui en France a mené à plusieurs reprises son bâton de pèlerin auprès de plusieurs de vos militants qui avaient décidé de boycotter l’élection faute d’avoir eu accès à l’argent de la campagne.

Kisal Senegaal a magnifié l’engagement de son président qui dès 2011 a allié notre parti au votre pour un Sénégal  émergent. Les fortes directives  de notre président allant dans le sens de notre mobilisation tous azimuts pour votre victoire ont été respectées par nos militants  qui l’ont appliqué à la lettre. Nous nous félicitions excellence de cette victoire, dans la paix et dans la sérénité. Nous avons fait notre devoir et ce qu’il fallait faire sans rien demander. Kisal s’honore d’avoir mobilisé très largement ses propres moyens pour contribuer à sa façon à votre réélection.

Kisal Senegaal est à votre écoute pour vous accompagner dans les réussites de votre mandat, tout en regardant résolument vers l’avenir, en  préparant dorénavant son positionnement pour des victoires dynamiques lors des batailles électorales prochaines. L’avenir de notre parti en dépend et celui-ci n’est pas négociable. Nous tracerons dorénavant celui -ci sous la direction de notre président. Aucun parti de Benno Bokk Yaakaar n’est plus méritant que Kisal qui vous accompagne bien avant 2012 autant dans la mobilisation des idées que dans la permanence des ressources humaines, matérielles et financières mises à contribution pour votre victoire et pour vous accompagner dans les réussites de votre nouveau mandat .

Nous sommes disposés à poursuivre avec vous cette collaboration de longue date, tout en œuvrant à notre avenir, en attente de votre part une reconnaissance objective de notre engagement   auprès de vous   et du service accompli

MADY FALL

Censeur du lycée zone de recasement de Keur Massar

Doctorant en Etudes Africaines et Postcoloniales

Spécialiste en Sciences de l’Education

Secrétaire Général de Kisal Senegaal

Facebook Comments