Khalifa Sall à Touba :” Ce qui s’est passé est derrière nous… J’ai reçu vos prières”

0
94

C’est accompagné d’une forte délégation composée de personnalités politiques Dakaroises de la trempe de Soham Wardini, Cheikh Guèye, Barthélémy Dias, Moussa Sy etc…, que Khalifa Ababacar Sall a effectué, ce  vendredi un périple sur Touba, quelques jours après sa sortie de prison. L’ancien maire de Dakar, après avoir été reçu par le Khalife Général des Mourides a eu un tête-à-tête avec Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre. 

Dans ses échanges avec son hôte, le leader politique préférera revenir brièvement sur ce récent passé qui l’avait vu séjourner à Rebeuss, confiant que la page est tournée et qu’il fallait, désormais pour lui, se concentrer sur l’avenir. Toutefois, ce sera non sans remercier Touba qui, dit-il, lui a été d’un soutien considérable.  ”J’ai reçu vos prières et j’ai eu écho du soutien que vous m’avez apporté. Rien ne m’a échappé par rapport à tout ce que vous avez fait dans ce sens. J’ai tenu à venir ici vous faire part de la reconnaissance que j’ai envers Dieu. Nous sommes des musulmans et nous avons foi en LUI.  Dieu peut quand IL le veut éprouver ses esclaves. Nous ne doutons guère que ce qui m’est arrivé relève de la volonté divine. Nous ne nourrissons aucun doute par rapport à cela. Ce qui s’est passé est déjà passé. C’est dernière nous. Nous ne nous mettrons pas à courir derrière les traces du serpent alors qu’il est parti depuis belle lurette. Ce qui important, c’est ce qui est devant nous. C’est la raison pour laquelle nous sommes venus avec un coeur rempli de bonheur. Que Dieu nous donne la paix.”

Khalifa Ababacar Sall de poursuivre : ” Nous  rendons grâce à Serigne Touba pour tout ce qu’il a fait pour l’Islam. Un ami condisciple m’a offert, alors que j’étais en prison, Massalikoul Jinaan et je m’étais mis à faire une étude comparative entre ce poème de Serigne Touba, un autre de El Hadj Malick Sy, le Coran et la Bible. Mais à y voir de plus près, on est frappé par l’approche didactique impressionnante que Massalik offre par rapport à l’accessibilité de l’islam.”  Il se dira heureux…

Khalifa Ababacar Sall de réserver ses remerciements particuliers à Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre qui se serait beaucoup investi à le réconforter mentalement lors de son séjour carcéral. ” Vous faites la fierté de la Ummah Islamique. Vous symbolisez l’efficacité ”.

Il bouclera son entretien avec le porte-parole du Khalife en  sollicitant un soutien indéfectible de sa part au profit de Soham Wardini. ” Je vous demande de soutenir Soham autant que vous le faisiez. Sa victoire est la nôtre. Nous sollicitons des prières pour elle auprès de vous comme vous l’avez toujours fait avec nous. ”

Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre se réjouira de sa visite, le réconfortera davantage avant de formuler des prières à son endroit.

Facebook Comments