Jurgun Klopp : « Le titre est improbable mais possible »

139
Advertisement

PREMIER LEAGUE – Vainqueur au forceps de Southampton ce mardi malgré une équipe remaniée (1-2), Liverpool s’est offert le droit à une finale inespérée dimanche lors de l’ultime journée de Premier League. Tandis que les Reds défieront Wolverhampton, Manchester City affrontera le Aston Villa de Steven Gerrard. De là à y voir un signe… En tout cas, chez les Reds, on donnera tout.

A Anfield plus qu’ailleurs, les légendes sont éternelles. Dimanche, il n’est pas dit que les chants les plus bruyants soient réservés à Mo Salah ou Sadio Mané de la part du public des Scousers. Car, sur les coups de 17h, c’est une gloire locale qu’on essaiera d’encourager à distance : si Liverpool doit être champion, cela passera forcément par Steven Gerrard. On ne sait s’il est « better than Lampard », comme le dit la chanson qui lui est réservée, mais il faudra cette fois être au moins aussi bon que Pep Guardiola pour permettre à son club de toujours d’aller décrocher un nouveau titre.

Publicité

Dimanche, c’est une finale à distance qui se jouera. Au bout du bout d’une saison où leur rivalité n’a jamais semblé s’estomper, Manchester City et Liverpool se défieront à distance pour la couronne dans un scénario rêvé pour le meilleur championnat au monde. Ici, pas besoin de storytelling. Tous les ingrédients d’un dimanche de légende sont déjà au rendez-vous. A domicile, les Reds défieront ainsi Wolverhampton et chercheront, quoiqu’il arrive, à gagner pour espérer un miracle. Celui-ci devra venir de l’Etihad où City accueillera l’Aston Villa de Gerrard tout en ayant un petit point d’avance sur leurs rivaux.

Pub