Journée Mondiale des Enseignants : le plaidoyer de Sileye Gorbal Sy pour la revalorisation de la Fonction

0
145

Célébrée chaque année le 5 octobre depuis 1994, la Journée mondiale des enseignant(e)s commémore la signature de la Recommandation OIT/UNESCO concernant la condition du personnel enseignant de 1966. Cette Recommandation fixe les critères de référence relatifs aux droits et aux responsabilités des enseignant(e)s ainsi que les normes fixant leur formation initiale et continue, leur recrutement, leur emploi et les conditions d’enseignement et d’apprentissage. La Recommandation concernant la condition du personnel enseignant de l’enseignement supérieur, adoptée en 1997, complète la Recommandation de 1966 pour y adjoindre le personnel de recherche et d’enseignement de l’enseignement supérieur.

Avec l’adoption de l’Objectif de développement durable 4 sur l’éducation et de la cible spécifique (ODD 4.c) qui reconnaît le rôle clé des enseignant(e)s dans la réalisation de l’Agenda Éducation 2030, la Journée mondiale des enseignant(e)s est devenue l’occasion de célébrer les progrès et de réfléchir aux moyens de surmonter les défis qui subsistent dans la promotion de la profession enseignante.

Pour remédier à cette situation, le rôle central des enseignants dans la réalisation des objectifs du développement durable a été réaffirmé lors de la Réunion mondiale de l’UNESCO sur l’éducation et du 11e Forum de dialogue sur les politiques de l’Équipe spéciale internationale sur les enseignants pour Éducation 2030. Pour y parvenir, les systèmes éducatifs ont besoin d’une réflexion nouvelle sur la manière de recruter, de former, de motiver et de retenir les esprits les plus brillants pour l’enseignement du XXI ème siècle

 A cet effet l’Unesco  l’UNICEF, le PNUD, l’Organisation internationale du travail et l’Internationale de l’éducation ont lancé un message fort : << Aujourd’hui, après la leçon d’Albert Einstein, nous célébrons le savoir-faire, l’énergie et la passion des enseignants, qui sont la pierre angulaire des systèmes éducatifs du futur. Les enseignants, qui jouent aussi un rôle central dans la régénération de la profession elle-même. Sans une nouvelle génération d’enseignants motivés, des millions d’apprenants seront privés, ou continueront de l’être, de leur droit à une éducation de qualité. Il n’est pas facile d’attirer et de retenir les talents dans une profession sous-payée et sous-estimée.

Partout dans le monde, les taux de désaffection augmentent rapidement, en partie à cause de la précarité de l’emploi et des faibles possibilités de perfectionnement professionnel continu. En outre, les ressources manquent pour les enfants aux besoins éducatifs spéciaux, les enfants handicapés, les réfugiés et les élèves multilingues.Aujourd’hui, il est urgent d’agir. Les chiffres de l’Institut de statistique de l’UNESCO (ISU) sont préoccupants : le monde a besoin de près de 69 millions de nouveaux enseignants pour répondre aux exigences de l’agenda Éducation 2030 >>

Le thème retenu cette année est : Les jeunes enseignants l’avenir de la profession

Les médias et les nouvelles technologies doivent être mis à contribution pour rendre ses lettres de noblesse à la profession enseignante et démontrer son importance pour les droits de l’homme, la justice sociale et le changement climatique.

Les gouvernements doivent pour leur part améliorer l’emploi et les conditions de travail. La question est d’autant plus pressante qu’il manque des jeunes candidats pour assurer la relève des 48,6 millions d’enseignants appelés à prendre leur retraite dans les dix prochaines années.En choisissant le thème « Jeunes enseignants : l’avenir de la profession », nous reconnaissons combien il est important de réaffirmer la valeur de la mission accomplie par les enseignants.

Nous encourageons les gouvernements à faire de l’enseignement une profession de premier choix pour les jeunes. Nous invitons également les syndicats d’enseignants, et toute la communauté éducative  à partager leur savoir et leur expérience en vue de favoriser l’émergence d’un corps enseignant dynamique.

Par-dessus tout, nous célébrons le dévouement des enseignants partout dans le monde, qui œuvrent chaque jour à faire en sorte qu’« une éducation équitable, inclusive et de qualité » et des « possibilités d’apprentissage tout au long de la vie pour tous » deviennent une réalité universelle.

Au Sénégal , la célébration de la journée mondiale de l’enseignant coincide avec  la rentrée  scolaire .

A  cette   occasion , la Coalition Nationale pour l’Education Pour Tous du Sénégal fidèle à ses missions de veille et d’alerte lance un appel aux autorités éducatives pour l’amélioration des conditions de travail des enseignants qui demeurent des intrants de qualité indispensables pour la réussite de notre politique éducative .

Pour le Bureau Exécutif National

Le Président Silèye Gorbal SY

Facebook Comments