Journée internationale de l’Alphabétisation – L’utilisation de l’écriture braille dans les langues nationales saluée

0
149
Advertisement

Le Sénégal a célébré, hier, 8 septembre 2021, la Journée internationale de l’alphabétisation. Les acteurs en ont profité pour saluer, entre autres mesures décidées par le Président de la République, le décret instituant l’utilisation de l’écriture braille dans l’enseignement des langues nationales au Sénégal.

Considéré jusque-là comme le parent pauvre du secteur de l’éducation, l’alphabétisation n’en retient pas moins pour autant l’attention. Hier, mercredi 8 septembre, date retenue chaque année par l’Unesco pour célébrer la Journée internationale de l’alphabétisation,des acteurs ont saisi l’occasion pour passer en revue les acquis engrangés et évoquer aussi dans la même lancée, les défis à relever.

Publicité

Selon le Conseiller technique du Président de la République chargé de l’éducation non formelle et des langues nationales, Gorbal Sy, notre pays est en train de poser de nouveaux jalons pour améliorer les acquis dans le sous-secteur de l’alphabétisation. Il en veut pour preuve le décret présidentiel instituant l’utilisation de l’écriture braille (une spécialité réservée aux non-voyants), dans l’enseignement des langues nationales au Sénégal. « C’est un acquis majeur qui permettra d’être beaucoup plus inclusif dans les enseignements-apprentissages », a déclaré M. Sy. L’Etat, selon le Conseiller technique, est en train de finaliser aussi un important projet dénommé Programme d’accélération de l’alphabétisation au Sénégal (Paas). Celui-ci sera mis en œuvre en partenariat avec le secteur privé et les Organisations non gouvernementales (Ong). Il vise à booster le taux d’enrôlement dans le sous-secteur, a dit Gorbal Sy. Le Paas sera d’envergure nationale, il sera mis en œuvre aussi bien en zone urbaine qu’en milieu rural.

Concernant les défis à relever, Gorbal Sy cite, entre autres, le déficit de ressources financières allouées dans le sous-secteur. « Malgré la légère augmentation budgétaire, le déficit de financements demeure encore un défi à relever », affirme M. Sy. Une semaine de l’alphabétisation est prévue dans l’agenda nationale pour évoquer toutes ces questions dans le cadre de la célébration de cette journée internationale, annonce-t-il.

Seydou Prosper SADIO    

Pub