Indemnisations des impactés du TER – L’APIX persiste dans le dilatoire (Communiqué)

0
328

Suite à un système d’indemnisation précaire et discriminatoire sous la conduite de l’APIX et qui a mis à genou des centaines de familles, 5 ans après, jour pour jour, les populations impactées par le Projet Train Express Régional (TER) attendent TOUJOURS UNE RÉPARATION.

Ainsi, le Collectif National  des impactés du TER[1] reste déterminé et cohérent dans sa démarche et continue son combat contre la violation de leurs droits.

Grâce à une plainte[2] contre les principaux  bailleurs du projet (la BAD et l’AFD), une médiation est en cours entre l’État du Sénégal représenté par l’APIX et le Collectif National depuis décembre 2020 et celle-ci concerne plus de 2000 réclamations individuelles et collectives.

Malheureusement, avec la sortie de presse de Monsieur Mountaga Sy le mardi 30 mars 2021, le Collectif constate avec mépris que l’APIX continue dans ses manœuvres vicieuses et dilatoires, au moment où l’espoir commençait à renaître  chez les PAPS.

Ainsi, le Collectif s’inscrit en faux contre ses déclarations portant sur 2,2 milliards de FCfa d’indemnisations ; 40 hectares en cours d’aménagement pour le recasement des PAPs.

En outre, le  Collectif trouve une inopportune et unilatérale la décision de l’autorité d’échanger  les sites du camp Thiaroye (407/DP) et de Malika (13606/DP) affectés  aux PAPS depuis  2018  par décret présidentiel, contre un autre huit (08) fois moins cher.

Par ailleurs, le recasement des ménages, des 604 commerçants du marché Mame Diarra, des maraichers ainsi que l’achèvement des travaux du marché de Thiaroye, du site de recasement des artisans – brocanteurs et la correction de la discrimination dans l’indemnisation foncière demeurent entre autres les points essentiels de nos revendications.

Au demeurant, le Collectif réaffirme son engagement à poursuivre le processus de conciliation avec l’État du Sénégal pour obtenir des réparations justes et en appel à l’opinion  nationale  et internationale.

Au nom du Collectif National, le Président Ibrahima Cissé demande enfin au Président  de la République  Macky Sall de prêter beaucoup plus attention aux réclamations des impactés du TER et d’être très vigilant quant aux agissements dangereux de l’APIX qui risquent de troubler le climat social. 

                                                                    Le Coordonnateur national du collectif

                                                                                    Ibrahima Cissé

RELATION  PRESSE :

AMINA BAYO