Incidents de Ballou – Le chef de village Sada Niangane présente ses excuses à l’Etat

0
213

Le chef de village de Ballou et son délégué déplorent l’incident survenu à Ballou le 09 août 2020 et présentent, au nom de toute la population leurs excuses à l’Etat du Sénégal et à l’ensemble des Sénégalais.

Le chef de village a tenu également à rappeler certains faits pour dissiper un malentendu qui a pu induire la population en erreur car il s’agit de la désinformation.

Il est de devoir de chacun de vérifier la véracité de l’information, sa concordance avec les faits avant de la diffuser publiquement. Cela porte atteinte à l’honneur et la dignité d’une commune connue pour sa stabilité et son attachement à la concorde.

Le déroulement des faits est le suivant : suite à la crise sanitaire qui sévit dans notre pays, les activités sportives de masse telles quel les matchs de football ont été suspendues sur l’étendue du territoire national afin de rompre la chaîne de transmission du covid 19 et sa propagation Sénégal. Ce sont de bonnes mesures saluées par toutes les communes en l’occurrence celle de Ballou.

Après la levée du couvre feu, les jeunes ont repris progressivement les entraînements. Pour d’autres raisons qui n’ont rien à voir avec la crise sanitaire, les jeunes issus des quartiers différents se sont affrontés et il y’a même eu des blessés, ce qui n’est pas inhabituel dans notre pays surtout concernant les jeunes mais le problème a été résolu devant le juge au tribunal de Bakel.

Suite à cela, les entraînements ont été à nouveau interrompus pour cette raison cette fois-ci le temps de rassembler la jeunesse autour d’un objectif commun, celui de faire émerger la commune au sommet comme cela a été le cas autrefois.

Pour éviter de sombrer dans le burnout et dans la dépression, le maire de la commune de Ballou a octroyé à la jeunesse l’autorisation de reprendre les entraînements pour que celle-ci puisse jouir de sa passion comme c’est le cas dans les communes environnantes.

À leur grande surprise, ils ont vu débarquer les gendarmes de la brigade d’Aroundou qui ont immédiatement procédé aux arrestations. Parmi les personnes arrêtées se trouvaient deux acteurs majeurs qui oeuvrent pour le développement de la commune, je rappelle que ce sont des anciens étudiants et diplômés en Gestion Audit et Contrôle et en biologie à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar précise le communiqué.

« Nous pensons qu’il faut toujours privilégier le dialogue en temps de crise surtout dans une grande démocratie comme la nôtre.

Nous condamnons avec la plus grande fermeté les agissements de quelques jeunes qui ont pu causer la blessure de deux gendarmes lors des affrontements » regrette le chef de village.

Ballou renouvelle sa confiance aux forces de l’ordre et se tient à leurs côtés pour faire respecter la loi qui s’applique sur toute l’étendue du territoire national et pour renforcer davantage le lien entre l’Etat et la population locale afin de faire progresser la démocratie.

IGFM

Facebook Comments