Inauguration Hôpital Touba – Le Khalife général des mourides adoube Macky Sall

0
162
Advertisement
Le «Ndiguel» du Khalife Général des mourides, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké a été entendu et respecté à la lettre. Des fidèles ont sorti réserver un accueilli chaleureux au Chef de l’Etat, Macky Sall qui était l’hôte de la ville religieuse de Touba hier, dimanche 19 septembre, en perspective du Grand Magal prévu le 26 septembre prochain. Le Président de la République a renouvelé son allégeance et annoncé la poursuite des investissements dans la ville. Quant au Khalife, il a tenu par la voix de son porte-parole un discours élogieux à l’endroit du Chef de l’Etat en lui assurant son soutien total dans toutes ses initiatives.
 
Il ne manquait que le tapis rouge ! Le Président Macky Sall a été accueilli en grande pompe par les populations de la ville de Touba. Le Khalife général des mourides, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké, avait ainsi demandé aux fidèles mourides de la cité religieuse de sortir pour réserver un accueil triomphal à son hôte de marque et surtout d’éviter les huées et/ou autres manifestations hostiles au Président Sall. Ce qui a été fait avec un cortège de fidèles jusqu’à la résidence de Darou Miname où l’attendait Serigne Mountakha Bassirou Mbacké.

«RELATIONS PARTICULIÈRES»

Lors de l’audience publique entre le Chef de l’Etat et le Khalife général des Mourides, le porte-parole du Khalife Général des mourides Serigne Bassirou Abdou Khadre Mbacké a rappelé le sens du Magal. Il s’agit selon lui de la commémoration du départ en exil forcé de Cheikhoul Khadim. «Il s’agit d’un contrat qu’il avait signé avec son Seigneur. Il Lui avait dit que si l’âme est apte à accomplir cette mission nous avons la volonté de le faire. Ainsi, le fondateur du mouridisme a demandé aux musulmans de l’aider à lui rendre grâce», a d’emblée rappelé Serigne Bass Abdou Khadre. Le Khalife général des mourides, toujours par la voix de son porte-parole, a remercié son hôte en lui rappelant les «relations particulières» qui les lient. «Le Khalife vous remercie de tout ce que vous faites pour Touba et pour lui. Vous ne ménagez aucun effort pour réaliser tout ce à quoi il aspire. Entre vous et lui, il y a une relation sincère qui procède de la volonté divine. Il sait tout ce que vous souhaitez pour la cité religieuse. Ce que vous aviez fait, suffisait déjà. Mais, il a remarqué que vous multipliez les efforts pour que l’Université de Touba soit vite achevée. Aujourd’hui encore, vous revenez pour procéder avec lui à l’inauguration d’un hôpital de haute facture. Soyez assuré de son soutien et de ses prières dans toutes vos initiatives», a déclaré Serigne Bassirou Abdou Khadre devant la délégation du Chef de l’Etat. Et de conclure, «nous souhaitons que tous vos projets aboutissent. Tout ce je ferai à ton endroit sera dans ton bien être».

«L’UN DES HÔPITAUX LES PLUS MODERNES DE L’AFRIQUE DE L’OUEST»

Prenant la parole après le porte-parole du Khalife général des mourides, le chef de l’Etat Macky Sall en compagnie de son épouse, Marème Faye Sall et de l’ensemble des membres du gouvernement a déclaré : «je rends grâce à Dieu de m’avoir donné la vie pour pouvoir faire le déplacement à l’occasion de la célébration du Grand Magal édition 2021. Je suis venu pour faire mon Ziar mais également renouvelé mon acte d’allégeance». «Je vous félicite infiniment pour l’ensemble des grands projets que vous avez entamé pour Touba, votre démarche unitaire pour tous les musulmans du pays et pour toute la Ummah islamique mais aussi pour tous les actes posés pour la stabilité du pays. Le fondateur de cette ville a clairement défini ses ambitions. Tout ce que nous faisons entre dans ce cadre. La preuve, il y a un développement fulgurant de Touba, une ville qui n’a même pas 100 ans d’existence. Il y a l’université Cheikh Ahmadou Bamba, un véritable temple du savoir où vous avez mobilisé un important investissement. Ce n’est pas un projet de l’Etat mais une mobilisation communautaire», a confié le Président Sall. Et de poursuivre, «l’hôpital que nous avons inauguré aujourd’hui (dimanche, Ndlr) était un projet qui me tenait à cœur. Nous pensons que la capitale du Mouridisme doit avoir une infrastructure sanitaire à sa dimension. C’est un hôpital de niveau III qui fait partie des deux (2) grands hôpitaux du pays en terme d’équipements et de spécialistes. Mais aussi l’un des plus grands hôpitaux de l’Afrique de l’Ouest». Il s’agit selon lui «d’un hôpital d’une capacité de 300 lits».

 PLUS 23 MILLIARDS POUR L’EVACUATION DES EAUX

«Il y a également la réalisation de l’autoroute Ila Touba mais aussi des investissements en matière d’assainissement. Il peut y avoir certes des difficultés dans la gestion des inondations à cause des changements climatiques. Mais, il y a plus de 23 milliards pour l’évacuation des eaux stagnantes en dehors de Touba. Ce qui s’est produit à Keur Niang a été occasionné par l’envahissement des eaux vers la station. Nous sommes en train de prendre les mesures nécessaires pour le curage des eaux vers le bassin de Darou Rahmane. Nous serons toujours à vos côtés pour vous accompagner dans vos projets», a déclaré le Chef de l’Etat. Reste maintenant à savoir si les populations du département de Mbacké vont matérialiser cet «amour» entre le Chef de l’Etat et le Khalife dans les urnes. Fondamentalement la ville Touba qui est restée un bastion du Parti démocratique sénégalais (PDS) de Me Abdoulaye Wade.

Sud Quotidien

Pub