Il y a 100 ans, ce que Baye Niass disait à Serigne Touba

0
409
Advertisement

En 1921, Baye Niass faisait un témoignage sur Serigne Touba. Selon Cheikh Babacar Dieng, ce vers de Cheikh Al Islam devra rester dans les mémoires collectives. En effet, le guide spirituel disait substantiellement dans un de ses poèmes ce qui suit : « Que cela ne t’étonne pas qu’on te dise que celui -ci n’est pas arabe, qu’il a la peau noire et qu’il un âge moyen. C’est un miracle de Dieu. Je veux parler de Serigne Touba. »

Notre interlocuteur de nous confier qu’à l’époque le patriarche de Médina Baye appelait Serigne Touba «  grand-père. » Cheikh Babacar Dieng était accroché par Dakaractu aux détours de la visite de courtoisie que la délégation de Médina dépêchée par l’actuel Khalife effectuait auprès de Serigne Mountakha Mbacké Bassirou.

Publicité

Dans cette délégation, il y avait Serigne Abdou lahi Niass fils du Khalife, Serigne Aliou Niass Ibn Serigne Ahmad Dame et Serigne Aladji Niass ibn Serigne El Hadj Abdoulahi Niass.

Pub