Hafa Mouhadame Cheikh Islam : « La vie de Cheikh Mamoune est une école pour les générations… »

0
745
Advertisement

Né le 17 juin 1944 à Kaolack, Serigne Mamoune Niass a disparu le 28 octobre 2011 à Dakar. Il n’a vécu que 67 ans. Ce 17 juin marque le jour de son anniversaire, ses proches, amis, fideles disciples, etc en ont profité pour lui rendre hommage. Dans une vidéo Hafa Mouhadame Cheikh Islam a fait depuis la Mauritanie, un témoignage sur la vie du vénéré fils de Cheikh Al Islam, El Hadj Ibrahima Niass.

« Si nous nous rappelons à titre d’exemple l’un des premiers objectifs de Cheikh qu’il a recommandé et conseillé dans ses lettres, c’est la mosquée modèle, la grande mosquée de Cheikh Al Islam Cheikh Ibrahma Médina. Après Cheikh, les khalifes, imams se sont bien préoccupés de cette mosquée mais Cheikh Mamoune a été une pièce maitresse dans le stade où est arrivée la grande mosquée de Cheikh Ibrahima.

Publicité

Ce jour mémorable, le Président Abdoulaye Wade venait inaugurer avec une délégation étrangère, la fin des travaux et tout cela était organisé et coordonné par Cheikh Mamoune. On m’a dit que Me Wade au retour au niveau de son Conseil des ministres, disait, vraiment aujourd’hui, j’avais vu la capitale de l’Afrique, en parlant de Médina.

On oublie un autre aspect de la personnalité de Cheikh Mamoune. Il s’est beaucoup occupé de l’enseignement et de l’éducation parce que c’est un thème moteur pour Cheikha Al Islam Cheikh Ibrahima Niasse. Et c’est delà qu’il a voulu travailler pour le projet de l’université de Cheikh Ibrahima. J’ai suivi avec lui et avec grande attention, toutes les recherches qu’il faisait à l’époque sur ce projet.

Cheikh Mamoune avait une autre dimension non négligeable qui se décolle de Cheikh Ibrahim. C’est qu’il ne faisait pas de différence entre la politique pour Allah et le comportement quotidien des différents disciples. Il s’est installé dans la vie civile, il a créé un parti pour parler dans la langue contemporaine, il a mobilisé des disciples dans ce cadre…

Sur le plan international ,Cheikh Mamaoune alliait de relations dans la période de Cheikh Al Islam., et il les entretenait. Il avait sa présence dans la sphère internationale, c’est ça l’aspect qui distingue l’école de Cheikh Ibrahima. Sa vie n’était très longue mais il a fait plein de réalisations.. Il était un homme exceptionnel, la vie de Cheikh Mamoune est une école pour les générations, j’invite tout le monde a en profiter. »

Leral.net

Pub

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here