Guy Marius Sagna veut «500 fronts pour dégager Macky Sall»

0
457
Advertisement

A peine libéré, le membre du Front pour une Révolution Anti-impérialiste, populaire et Panafricaine (FRAPP)/France-dégage reprend le combat.

L’activiste s’est fendu d’un post sur sa page Facebook pour appeler  les Sénégalais à rester debout contre la 3e candidature rampante de Macky SALL. Selon lui, « le néocolonialisme n’a jamais été  aussi menacé en Afrique qu’aujourd’hui ».

Publicité

« Menacé au Mali, en Centrafrique, au Sénégal…, l’impérialisme particulièrement français, et ses valets que sont Macky SALL, Ouattara, Talon…, ont peur. Et la criminalisation et des mouvements sociaux et des luttes sociales pour tenter d’étouffer dans l’œuf toute volonté de faire barrage au projet de la 3ème candidature est l’expression de cette peur », écrit-il. Avant d’appeler les jeunes à faire front pour faire reculer Macky SALL. « La lutte va continuer. Macky SALL va dégager. Pour gagner, nous devons être présents dans toutes les régions, tous les départements, toutes les communes pour qu’il y ait plus de 500 fronts contre la 3 éme candidature, pour que, dans les urnes comme dans la rue, le projet d’un autre Sénégal dans une autre Afrique sorte victorieux », espère-t-il.

Guy Marius SAGNA et d’autres responsables ont été interpellés vendredi dernier durant le vote du projet de loi sur la modification du code pénal et du code de procédure pénale.

WALFNet

Pub