Grand Magal de Touba : Serigne Mountakha Mbacké appelle les fidèles à préparer l’événement

0
185
Advertisement

À moins d’un mois du grand Magal de Touba, Serigne Mountakha Mbacké, Khalife général des Mourides, par la voix de son porte-parole Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre, a livré un certain nombre de messages et recommandations pour les préparatifs.

« Le grand Magal de Touba est un événement qui lui tient à cœur. C’est le symbole de la grâce que Cheikh Ahmadou Bamba témoigne à son Seigneur. Quiconque le célèbre obéit à une recommandation de Serigne Touba. Ceux qui le commémorent en seront gratifiés dans leur vie », a transmis, hier à Touba, Serigne Bass Abdou Khadre Mbacké au nom du Khalife général des Mourides.

Publicité

Dans un contexte de Covid-19, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké appelle les fidèles à faire confiance aux autorités sanitaires et à leurs recommandations. Mais, selon le religieux, « il faut avoir à l’esprit, en tant que croyant, que tout dépend de la volonté divine. Quand le Khalife a convoqué la journée des « khassaïdes », les craintes étaient grandes. Cependant, par la grâce de Dieu, les prières ont été exaucées. La situation s’améliore. C’est la même chose qui s’est passée lors du dernier Magal et nous sommes persuadés qu’il en sera ainsi cette année », a-t-il assuré.

Nettoyage de Touba et lecture du Coran 

Dans un contexte marqué par les inondations, la question de l’assainissement est devenue cruciale. Conscient de la situation, le successeur de Serigne Sidy Moktar Mbacké a lancé un appel à une grande mobilisation à la tête de laquelle les Baye Fall, sous la conduite de leur Khalife général Serigne Cheikh Dieumb Fall. « Le travail sera très difficile avec l’hivernage. On en est conscient, mais c’est important que tous se mobilisent comme à l’accoutumée », a appelé le Khalife, non sans recommander aux disciples, et partout où ils se trouvent, la lecture du Coran et des « khassaïdes » à partir du 1er Safar jusqu’au jour du Magal en hommage au Prophète Mouhamed. « Le Khalife demande également au dahira Hizbut Tarqiyyah de lire des « khassaïdes » devant la résidence jusqu’au jour du Magal. Il se dit très préoccupé par la situation de Touba. Il rappelle aux populations ce pourquoi ils sont à Touba. Il faut toujours avoir à l’esprit les enseignements et exigences du fondateur du mouridisme », a rappelé le porte-parole.

Haro sur le travail des enfants

Même s’il n’est pas contre le travail qui est une recommandation divine, le Khalife général des Mourides est contre celui des enfants. « Que ceux qui sont en âge d’apprendre aillent le faire. Il n’est pas normal qu’on confie à des jeunes de rien du tout des charrettes. C’est trop risqué, même si c’est une source de revenus. Mais il faut les orienter dans les daaras », a-t-il soutenu.

La population de Touba s’accroît. Des gens viennent de partout pour y travailler. « Même si le commerce prend des proportions importantes, il faut tout faire pour préserver ce que Cheikh Ahmadou Bamba nous a légué dans cette ville. Que les imams et les chefs de quartier soient des relais. Qu’ils rappellent régulièrement les gens à l’ordre sur les fondamentaux », a-t-il insisté, non sans dire que la pratique du sport n’est pas interdite à Touba pourvu que les personnes se conforment aux règles.

Pour ce qui est de la question de l’eau, en attendant la contribution de l’État, le Khalife a demandé que les dispositions soient prises pour anticiper, indique le porte-parole. « Nous sommes persuadés que tout sera au point avant le Magal pour des solutions aux problèmes de l’eau. Nous appelons les différentes entreprises qui ont des travaux à Touba de se rapprocher des autorités locales pour une meilleure coordination », a-t-il affirmé.

SELFIES ET PHOTOS AUTOUR DE LA GRANDE MOSQUÉE

Touba dit stop

Ces dernières années, des individus se prenant en photo sur l’esplanade de la grande mosquée de Touba ont quelquefois violé la sacralité des lieux. Cela avait d’ailleurs suscité la polémique. « Il a été constaté des séances photos dans des lieux saints. Nous les regrettons. Nous appelons les disciples à revenir à la raison et à respecter la sacralité des lieux », a lancé Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre.

Très touché par les mots de Serigne Babacar Sy Mansour

Dans une déclaration récente à l’occasion de l’Achoura, le Khalife général des Tidianes avait tenu des propos forts à l’endroit de Serigne Mountakha Bassirou Mbacké. Serigne Babacar Sy Mansour avait notamment loué sa grandeur d’âme. Des mots qui ont touché le principal concerné. « Le khalife est très touché par ces mots aimables. Cela témoigne des bonnes relations entre les différentes familles religieuses », a dit Serigne Bass Abdou Khadre.

………………………………….

LUTTE CONTRE LES INONDATIONS

Le Khalife général des Mourides donne 50 millions de FCfa

Préoccupé par le problème des inondations, le Khalife général des Mourides a mis la main à la poche. Serigne Mountakha Bassirou Mbacké a décaissé une enveloppe de 50 millions de FCfa pour contribuer à régler l’équation des inondations qui n’épargne pas la ville sainte de Touba après les fortes pluies de ces derniers jours.

Le Soleil

Pub