Gisement gazier : Le navire de production en route vers le Sénégal

1
Advertisement

Le premier gaz sénégalais est attendu pour le dernier trimestre de cette année. Le navire flottant de production, de stockage et de déchargement (Fpso) du projet Greater Tortue Ahmeyim (Gta), est déjà en route vers le gisement.

Les choses se mettent petit à petit en place.  À quelques mois de la production des  premiers barils de gaz du gisement pétrolier sénégalo-mauritanien (Greater Tortue Ahmeyim), navire flottant qui doit assurer la production, le stockage et le déchargement du gaz, a quitté la Chine où il a été conçu. Direction Sénégal.

Le navire a appareillé le 20 janvier dernier de Qidong, en Chine, après avoir terminé avec succès une série d’essais en mer. Il parcourra désormais 12 000 milles nautiques via Singapour jusqu’à sa destination finale.

Dans son communiqué de presse parvenu à iGFM, British Petroleum (BP) explique que le Fpso est un élément clé du vaste projet de développement intégré Gta qui comprend également le développement sous-marin de champs de gaz et des installations flottantes de Gnl (Flng) à proximité du littoral.

La compagnie qui détient une participation majoritaire dans le projet gazier, table sur une production de 2,3 millions de tonnes de Gnl (gaz naturel liquéfié) par an et ses ressources estimées seront suffisantes pour soutenir la production pendant plus de 20 ans.

«Nous développons l’un des projets gaziers le plus singulier et le plus innovant au monde et le Fpso en est l’un des composants les plus importants. Le déploiement réussi du Fpso de la phase1 de Gto témoigne de l’excellent partenariat avec nos contractants Cosco Shipping et Technip Énergies», indique Rahman Rahmanov, vice-président des projets de bp pour la Mauritanie et le Sénégal.

Publicité
Pub