Gamou de Médina Baye 2021 : 326 personnes interpellées pour diverses infractions

0
238
Advertisement

Trois cent vingt-six personnes ont été interpellées pour diverses infractions, dans le cadre des opérations de sécurisation de l’édition 2021 du Gamou de Médina (Kaolack, centre), a-t-on appris de source policière.

‘’Trois cent vingt-six individus ont été interpellés dans le cadre de la sécurisation du gamou de Médina Baye pour diverses infractions, que sont : (…) rixe sur la voie publique, agression, vol, vol avec effraction et nécessité d’enquête’’, a révélé le chargé de l’intérim du Commissaire central de Kaolack, Balla Kébé.

Publicité

Il s’exprimait en marge d’un point de presse, en présence du commandant du groupe opérationnel de Kaolack et du commandant du corps urbain de Kaolack.

Il a signalé à cette occasion que ‘’97 véhicules et 18 motos ont été immobilisés pour des infractions routières’’.

’Il s’agit des opérations de sécurisation qui avaient été démarrées depuis le mois de septembre par le Commissariat central de Kaolack, renforcé par le groupe opérationnel de Kaolack’’, a expliqué le commissaire Balla Kébé, par ailleurs chef du service régional de Sécurité publique.

Il a souligné qu’en perspective du Gamou, ‘’un poste de police avancé a été mis en place à Médina Baye, avec un détachement précurseur de 30 éléments’’.

‘’Pour le Gamou proprement dit de Médina Baye, déclare-t-il, le dispositif de sécurisation sera de 800 fonctionnaires de police, constitués par des éléments en tenue et des éléments en civil, notamment des éléments de la Police judiciaire’’.

‘’Cette année, à Médina Baye, le dispositif sera renforcé et sera plus résilient. L’année dernière, nous avions déployé 600 policiers. Et, cette année, le nombre de fonctionnaires de police qui sera engagé dans le dispositif pour la couverture sécuritaire du Gamou de Médina Baye, édition 2021, sera de 800 policiers’’, a-t-il fait savoir. Selon le commissaire Balla Kébé, ‘’ce dispositif (…) va s’actualiser dans le temps. Il s’agira d’une prise en charge des besoins sécuritaires avant, pendant et après le Gamou’’.

‘’i[Vingt moyens roulants opérationnels des unités du service régional de Sécurité publique et du GMI [Groupement mobile d’intervention], ont été mis en place dans ce dispositif. Et, cette année, deux VID ont été mis à notre disposition par la hiérarchie policière pour accompagner les organiseurs du Gamou et faciliter l’approvisionnement en eau]i ‘’, a-t-il annoncé.

Pour le Gamou de Médina Baye, il est prévu ‘’un dispositif de régulation de la circulation avec 150 éléments du corps urbain’’. ‘’Ce dispositif de régulation sera assuré par le service régional de Sécurité publique et sera étendu aux autres foyers religieux de Kaolack’’, a-t-il précisé.

‘’Il y aura cette année à Kaolack, une surveillance technique avec 37 caméras de vidéos surveillance actives et deux drones seront engagés pour la couverture sécuritaire ‘’, a ajouté le commissaire Kébé. Il a rappelé que la salle de vidéo surveillance sera gérée par 15 éléments de la Police nationale.

Il a expliqué que ‘’cette vidéo surveillance va permettre de gérer le dispositif de la circulation lors du Gamou’’.

Il promet que ‘’ce dispositif de sécurisation sera maintenu après le Gamou, pour faciliter le retour des pèlerins’’, avant d’être ’’réactivé’’ lors du ’’Gamouwat’’.

APS

Pub