Fraude au BAC : Le démenti surprenant de Khadim Mboup envers sa copine devant le juge

0
471
Advertisement

L’émotion était vive, lors du procès, ce jeudi, de la candidate au baccalauréat et de son ami étudiant Khadim Mboup, tous deux condamnés à 1 mois dont 7 jours ferme pour fraude à l’examen.

Les deux prévenus ont comparu sereins, malgré la tristesse qui se lisait sur leur visage. A la barre, Khadim Mboup dément formellement l’idée selon laquelle G. Dioum est sa petite amie. Selon l’étudiant de 22 ans, il a agi par amitié.

Publicité

«G. Dioum m’avait dit qu’elle allait renoncer à l’examen du baccalauréat, parce qu’elle est surmenée. J’ai tenté de la convaincre, en vain. Finalement, elle m’a proposé de faire l’examen à sa place», a-t-il expliqué et sans présenter des excuses publiques.

Interrogée par le juge sur les faits, la candidate au Bac, poursuivie pour complicité dans cette affaire, est passée aux aveux. Selon G. Dioum, elle a travaillé ardemment pour décrocher son diplôme. Mais elle a été victime d’un malaise, relate-t-elle.

Ainsi, elle convaincra l’étudiant Khadim Mboup d’aller composer à sa place, déguisé en femme.

Pub