Forum africain sur l’investissement en Turquie : Les PME sénégalaises se préparent

0
129

La capitale turque accueille, au mois de juin prochain, le Forum africain sur l’investissement. En prélude à cet événement ouvert à 800 Petites et moyennes entreprises (Pme) africaines, un préforum s’est tenu, hier, à Dakar afin d’accompagner les jeunes à saisir les techniques commerciales et économiques.

Huit cents Petites et moyennes entreprises (Pme) africaines sont attendues au Forum africain sur l’investissement en Turquie. Une rencontre prévue du 10 au 13 juin prochains à Istanbul. Le Sénégal fait partie des pays conviés à ce rendez-vous économique et commercial. « Nous souhaitons accueillir le maximum d’entreprises sénégalaises. Elles ont toutes l’opportunité d’y participer », promet FreddyZenga, Coordinateur général Afrique d’Atik, structure spécialisée dans le conseil international de coopération commerciale. L’objectif du Forum est de faciliter le contact entre les opérateurs privés des deux pays, de promouvoir l’accès aux financements et de favoriser les échanges d’expériences. Les préparatifs ont débuté par un préforum consacré àl’information et au coaching afin de permettre aux entrepreneurs de saisir les opportunités d’investissements et de transfert de technologies, selon le point focal national dudit programme, Makhtar Cissé.

« Des séances de travail sont prévues avant la clôture des inscriptions, le 21 mai prochain. En attendant, notre rôle sera de coacher les jeunes entrepreneurs dans les transactions commerciales, la lecture et la compréhension des contrats », a-t-il souligné. Les principales filières concernées par le Forum africain pour l’investissement en Turquie sont les infrastructures, l’éducation, le textile, le transport, la santé, l’agriculture, l’élevage et les mines. Un intérêt envers des secteurs porteurs qui, d’après Marcel Ndione, Conseiller au Bureau commercial de l’Ambassade de Turquie à Dakar,  permettra de développer la transformation des produits locaux et de favoriser les exportations.

« Le Forum sera une tribune pour développer l’exportation de nos produits locaux. Cela passe par une meilleure préparation des producteurs à la transformation des produits, tels que la noix de cajou », dit-il. La Turquie importe du Sénégal des produits comme le poisson, l’oseille ou le sésame. « Il est donc nécessaire de développer davantage le secteur de la transformation », préconise M. Ndione.