Expulsé de la Côte d’Ivoire puis arrêté au Benin : Kémi Séba brise le silence !

0
286

Expulsé du Sénégal après avoir brûlé un billet de 5000 Fcfa, refoulé en Guinée en août dernier, interdit de séjour au Togo, les mésaventures de Kémi Séba ne sont pas prêtes de s’estomper.

Il y a moins d’une semaine, l’activiste a été expulsé de la Cote d’Ivoire avant d’être arrêté et mis en garde à vue au Bénin. Mais comme a l’accoutumée, dès sa sortie de garde à vue, Kémi Séba reprend sa lutte contre « le néocolonialisme ». Voici, publié in extenso, son communiqué publié sur sa page Facebook.

« Comme chacun d’entre vous le sait, j’ai été déporté de Côte d’Ivoire sur décision des autorités ouatarristes (elles-mêmes sous influence directe de l’oligarchie française), ces dernières préférant m’arrêter, puis m’expulser, plutôt que devoir assumer dans les médias ou dans la rue un débat d’idées sur les questions relatives à la prégnance du néocolonialisme français en Afrique (ce dernier ayant pour capitale la Côte d’Ivoire).
Durant ma garde à vue, j’ai demandé au commissaire ivoirien NAMAURY FOFANA de la DST un avocat, et ce, à 6 reprises. Cela m’a été refusé.
De plus, on m’a expulsé sans qu’un préavis ne me soit donné, ce qui est un minimum requis dans pareil cas.

Facebook Comments