Euro 2021 – La Belgique élimine le Portugal, tenant du titre (1-0)

0
238
Advertisement

Les huitièmes de finale de l’Euro 2020 se poursuivaient ce dimanche soir avec le choc entre la Belgique et le Portugal à Séville. Premiers du groupe B avec neuf points, les Diables Rouges voulaient poursuivre leur parcours dans la compétition en terrassant le champion d’Europe en titre.

Ce dernier s’octroyait le droit de disputer les huitièmes grâce à sa troisième place obtenue dans le groupe F. Les coéquipiers de Cristiano Ronaldo ne souhaitaient évidemment pas lâcher leur titre dès ce soir. Pour cette affiche de 21 heures, Roberto Martinez alignait un 3-4-3 avec le trio De Bruyne, Lukaku, Eden Hazard en pointe. Fernando Santos optait pour un 4-3-3 avec Bernardo Silva, Ronaldo, Jota en attaque.

Publicité

Dès l’entame, le Portugal se procurait une belle opportunité par Jota bien servi par Sanches. Mais l’attaquant de Liverpool croisait trop sa frappe (5e). Le champion d’Europe en titre réalisait un début de match intéressant et Ronaldo sur coup-franc obligeait Courtois à s’employer (25e). Les deux équipes se craignaient et laissaient peu d’espaces. Contre toute attente, la Belgique ouvrait le score juste avant la pause sur sa première frappe cadrée du match. Bien décalé par Meunier, Thorgan Hazard décochait une frappe vicieuse qui trompait Rui Patricio (1-0, 42e).

La Belgique plie mais ne rompt pas

Au retour des vestiaires, les Diables Rouges perdaient prématurément Kevin de Bruyne sur blessure (47e). Les hommes de Fernando Santos jetaient toutes leurs forces dans la bataille et Jota bien servi par Ronaldo voyait sa tentative filer juste au dessus (58e). Beaucoup plus entreprenants depuis la reprise, les Portugais poussaient. Sanches sur la gauche centrait pour Joao Felix dont la tête était bien captée par Courtois (60e). Dans le dernier quart d’heure, les esprits s’échauffaient et les contacts devenaient plus rugueux.

Le tenant du titre partait à l’assaut des buts belges mais la tête de Ruben Dias était bien boxée par Courtois (82e). Dans la foulée, Guerreiro voyait sa volée de l’intérieur du pied heurter le poteau (83e). Le portier belge sauvait les siens en gagnant son duel face à André Silva dans la surface (87e). Dans la douleur, les Diables Rouges s’offraient le champion d’Europe en titre et se qualifiaient pour les quarts de finale.

Pub