Et si la France s’alliait avec l’Islam ? (Par Dr Ahmed Khalifa Niasse)

0
187
Advertisement

La France a créé, ou a essayé de créer, un Islam Bleu Blanc Rouge. En d’autres termes, et tout bêtement, un Islam laïc. C’était au XVIIIéme siècle. Avec l’avènement de Gouverneurs Français arabisant à St Louis. L’administration était officiellement bilingue, avec le Français et l’Arabe. Une monnaie avec les deux langues y transcrites. La correspondance, les échanges épistolaires officiels étaient faits dans les deux langues.

Notons au passage que la plus ancienne grande mosquée ( Jumaa) du Sénégal est celle de St Louis. Elle est la seule mosquée au monde avec un clocher. Mais construite par la France. L’imam était désigné par la France, comme beaucoup d’autres Imams d’ailleurs en son temps. Il y avait un Cadi, Juge Musulman, pour les affaires matrimoniales et autres à côté du Juge officiant pour le droit Français.

Qu’est-ce qui a fait abandonner ce projet ?

Publicité

Disons que l’occupation de la France par l’Allemagne a fait perdre à l’Hexagone son indépendance décisionnelle.
Après cette occupation, dès 1944, Paris était devenu le siège de l’OTAN. Donc une perte de décision indépendante. Ayant été libérée par les Américains et, partiellement, par les Anglais. Ce qui fit que la France ne faisait que traduire en Français ce qui se décidait en Anglais.

Mais aujourd’hui, en ce début du XXIéme , avec cette claque américaine doublée d’un coup de pied à l’anglaise ( coup de Trafalgar) la France se retrouve seule. Elle sait que l’Europe ne sera jamais avec elle contre ces deux grandes puissances.

Seule une alliance avec un Islam fort de plus d’un milliard et demi de citoyens peut aider la France à continuer à rester un grand pays. Et une puissance qui aura créé un État virtuel composé de beaucoup de pays musulmans.

Cette alliance avec l’Islam jadis fondé à St Louis peut être remise au goût du jour. Et la France devrait utiliser à bon escient son aspirateur politico diplomatique. Au Mali elle a ignoré l’appel de l’Islam à travers l’Imam Dicko. Alors une réconciliation avec la junte maraboutique doit se faire sans tarder.

C’est cette réconciliation avec l’islam sénégalais qui pourra refonder une France amie de l’Islam.

À l’intérieur même de l’Hexagone l’islam sénégalais peut être réadapté pour un modèle français. Parce que, à ce que je sache, le Sénégal est le seul pays au monde où il existe des cimetières mixtes. Où on enterre musulmans et chrétiens sans que cela n’ait posé problème. C’est ce modèle dont a besoin la France.

Au Sénégal les musulmans sont majoritaires et fêtent aussi bien la nuit de la Nativité chrétienne ( Noël) que la nuit de la Nativité islamique ( le Gamou). Toutes les deux fêtes sont chomées et payées.
À l’international, la France aiderait à enlever le masque du terrorisme à l’islam. Parce que c’est sa deuxième religion.

Des alliances militaires pourraient se nouer ça et là avec des pays aussi différents que la Turquie, l’Iran, le Pakistan, le Bengladesh, l’Indonésie, la Malaisie, le Nigeria…….

Une alliance entre la France et l’Islam n’est que bénéfice. Mais la continuation de l’anti islamisme exprimé à Charlie Hebdo sera le Hara Kiri qui entraînera la France dans un gouffre dont elle ne pourra jamais sortir.

Dr Ahmed Khalifa Niasse

Pub