Esclavage en Libye: le cri du coeur d’Alpha Blondy (Vidéo)

0
587

Dans une vidéo postée sur sa page Facebook, le chanteur appelle les africains à assiéger les ambassades libyennes sur le continent pour exiger la libération de tous « les captifs ».

Il précise toutefois que son message n’est pas un appel à la violence.

S’adressant aux présidents de l’Union Africaine et de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), il exprime sa colère et se dit « surpris et stupéfait » par leur silence face à la situation « des frères et sœurs vendus en Libye ».

Selon lui, les dirigeants du continent donnent l’impression d’avoir démissionné.

Il propose à la société civile africaine de prendre ses responsabilités face à ce « crime contre l’humanité ».

Des journalistes de CNN ont diffusé la vidéo d’une vente aux enchères d’êtres humains en Libye, non loin de la capitale, Tripoli.

En l’espace de quelques minutes, ils ont assisté à la vente d’une douzaine de migrants, cédés par des passeurs pour des sommes allant de 500 à 700 dinars libyens (moins de 300 000 francs CFA).

Ces « marchés aux esclaves » se dérouleraient une ou deux fois par mois, selon le reportage de CNN.

Afin de justifier ses propos et son appel lancé aux Africains, le chanteur conclura en déclarant que : « si les présidents de l’union Africaine et de la CEDEAO nous donne l’impression d’avoir démissionnés alors la société civile est obligée de prendre ses responsabilités devant l’histoire ».

Senescoop.net

Facebook Comments