Erdogan multiplie les initiatives pour faire cesser l’agression israélienne contre la Palestine

0
961

Le Président turc multiplie ses échanges avec la communauté internationale qu’il invite à adresser un message fort afin de dissuader Tel Aviv de poursuivre ses attaques meurtrières contre Jérusalem et la Bande de Gaza

Le Président de la République de Turquie a résolument poursuivi les échanges diplomatiques avec ses homologues étrangers, jeudi, afin de mettre fin aux attaques meurtrières des Forces armées israéliennes en Palestine et pour tenter de dissuader Tel Aviv de poursuivre son agression, à travers une réaction forte de la communauté internationale.

La Diplomatie turque a poursuivi ses efforts entrepris au cours des jours passés, visant à mobiliser toutes les institutions internationales compétentes, en particulier l’Organisation des Nations Unies (ONU) et l’Organisation de la coopération islamique (OCI), pour soutenir la Palestine contre les attaques incessantes d’Israël menées depuis six jours.

Le Président Recep Tayyip Erdogan a également multiplié les échanges téléphoniques avec les chefs d’État et de gouvernement d’une vingtaine de pays incluant la Palestine, la Russie, le Qatar, ainsi que le Pakistan, le Koweït ou encore l’Algérie.

Le Président Erdogan a établi son premier contact avec cet objectif, lundi, avec le Président palestinien Mahmoud Abbas et le chef du Bureau politique du Hamas, Ismaïl Haniyeh.

Depuis le samedi 8 mai, le Président Erdoğan s’est notamment entretenu avec le Président russe, Vladimir Poutine, l’Émir du Qatar, Cheikh Tamim bin Hamed Al Thani, le Roi Abdallah II de Jordanie, l’Émir du Koweït, Cheikh Nawaf al-Ahmed al-Jabir es-Sabah, le Roi de Malaisie Sultan Abdullah Riayatuddin Al-Mustafa Billah Shah, le Président indonésien, Joko Widodo, le Président algérien, Abdulmejid Tebboune, le Président ouzbek, Shevket Mirziyoyev, le Premier ministre pakistanais, Imran Khan, le Président de la République Turque de Chypre du Nord, Ersin Tatar, le Président du Kirghizistan, Sadyr Japarov, le Président afghan, Ashraf Ghani, le Premier ministre irakien, Moustafa al-Kazimi, le Président nigérian, Muhammadu Buhari ; le Premier ministre libyen, Abdel Hamid Dbeibeh, le Sultan d’Oman, Haïtham ben Tariq, ainsi que l’ancien Premier ministre de Malaisie Mahathir Mohamad, afin de réagir à l’agression violente d’Israël contre la Palestine et les Palestiniens.

– Erdogan appelle Tel Aviv à mettre fin à “l’occupation et au terrorisme”

Au cours de ses entretiens avec ses homologues, le Président turc a fermement condamné la persécution infligée par l’État d’Israël aux Palestiniens musulmans, Recep Tayyip Erdogan qualifiant les attaques israéliennes de “terrorisme”.

Soulignant sa persévérance à mobiliser le monde entier, et particulièrement le monde musulman, afin de mettre fin au “terrorisme et à l’occupation” de territoires palestiniens par Israël, le président Erdogan a souligné la détermination de son pays à toujours soutenir la cause palestinienne, à se tenir aux côtés de ses frères palestiniens ainsi qu’à veiller à la protection de la dignité de Jérusalem.