Émigration clandestine: un nouveau départ déjoué à Saint-Louis, un convoyeur et 8 candidats arrêtés

0
179
Advertisement

Alors que la Marine nationale, qui a déployé de gros moyens, poursuit les recherches en haute mer pour tenter de retrouver une quarantaine de candidats à l’émigration clandestine portés disparus, le week-end dernier, au large de Saint-Louis, d’autres jeunes semblent être déterminés à effectuer ce périple dangereux.  

En effet, suite à un renseignement provenant d’une personne anonyme, les éléments de la Police de Saint-Louis ont pû déjouer un nouveau départ, a appris Lesoleil.sn, de sources policières. Les enquêteurs sont parvenus à mettre la main lundi sur le convoyeur, âgé de 36 ans, ainsi que huit candidats, à Pikine, dans le faubourg de la vieille ville. Ils devraient se rendre à Nouhadibou, en Mauritanie, point de départ pour rallier l’Espagne.

Publicité

Mais ils sont tous placés en garde à vue dans les locaux du commissariat de Saint-Louis. Toutefois, il nous revient que 25 autres candidats ont pu quitter la ville tricentenaire, malgré l’intensification de la surveillance exercée sur les côtes. Pour rappel, le dernier chavirement a fait 3 morts, 14 rescapés et quarante personnes jusque-là introuvables.

Pub